Aujourd’hui, j’ai envie de répondre aux principales objections que j’entends de la part des personnes qui ne lisent pas (ou pas beaucoup)… Voilà donc les trois mythes sur la lecture qui empêchent beaucoup de gens de lire, et c’est dommage !

Un petit exercice…

Avant de continuer la lecture de cet article, prenez un petit instant pour faire cet exercice :

  • Demandez-vous si vous lisez autant que vous le désirez ? (Je pars du principe que si vous suivez ce blog, vous êtes lecteur, mais finalement peut-être pas !)
  • Et si vous ne lisez pas autant que vous le voudriez, qu’est-ce qui vous en empêche ? Quel est l’obstacle principal qui vous freine ?

Vous avez répondu à ces questions ? Partagez votre réflexion dans les commentaires ci-dessous !

Voyons maintenant ces trois mythes sur la lecture… peut-être y reconnaîtrez-vous certains de vos freins ?

 

Les trois mythes sur la lecture qui nous freinent…

 

Mythe sur la lecture no 1 : “Je n’ai pas le temps de lire”

C’est probablement la phrase que j’entends le plus souvent lorsque je demande pourquoi les gens ne lisent pas (ou pas assez) ! Même chez les lecteurs convaincus, cet obstacle semble être très présent…

mythes sur la lecture

Ce mythe part bien sûr d’un constat véritable : nos vies sont absolument pleines à craquer, nos agendas contiennent rendez-vous sur rendez-vous, la plupart d’entre nous passons nos journées à travailler et le temps que nous nous accordons pour prendre soin de nous-même passe souvent en dernier (ou à la trappe !).

Mais alors, est-ce une fatalité ? Je ne crois pas. Je suis comme tout le monde, avec un agenda très plein (j’ai un travail de bibliothécaire, un engagement associatif qui me prend du temps, ce blog et mon activité de bibliothérapeute à développer…), et pourtant j’arrive à lire en moyenne un livre par semaine depuis plusieurs mois. Mais comment est-ce possible ?

 

Les petits moments font les grandes lectures

Un des obstacles majeurs qui construit ce mythe sur la lecture est la croyance que pour pouvoir lire il faut absolument avoir beaucoup de temps devant soi et des conditions parfaites. Ces conditions de rêve sont parfois rassemblées (à l’occasion d’un dimanche pluvieux ou lorsque nous sommes enfin en vacances), mais bien trop rarement pour pouvoir compter dessus pour développer notre activité de lecteur. Alors que faire ?

Dans mon cas, je pars du principe qu’en accumulant de petits moments de lecture je peux finalement lire beaucoup ! Comme je vous l’expliquais dans mon article sur mes 3 habitudes Zen, je consacre tous les soirs 15 minutes à la lecture avant d’aller dormir. Non seulement c’est très bon pour pouvoir s’endormir facilement, mais à la fin de la semaine j’ai réussi à lire durant presque deux heures minimum ! Disons qu’en moyenne je suis capable de lire une page par minute, mes petites lectures du soir me permettent de finir un livre court de 120 pages par semaine.

mythe sur la lecture

A côté de ces 15 minutes quotidiennes, je prends toujours un livre avec moi lorsque je dois emprunter les transports publics ou que je sais que je vais devoir attendre (avant un rendez-vous par exemple). Cela ne m’arrive pas souvent car en général je vais au travail à vélo, mais au fil des semaines, cela me permet tout de même d’ajouter un bon nombre de pages à mon compteur.

En plus de ces petits moments, il y a forcément une occasion de temps en temps où vous pourrez consacrer plus de temps à votre livre. Le dimanche pluvieux dont je parlais ci-dessus par exemple, ou les quelques jours de vacances… Dans mon cas, je prends le train pour un aller-retour de 3 heures deux fois par mois environ, ce qui m’aide bien à avancer ma lecture en cours ! Bref, il y a toujours un moment où nous sommes plus libres de lire.

Pour résumer, si on accumule de petits moments de lecture réguliers, plus quelques occasions plus conséquentes, il est facile de lire un livre par semaine (ou au moins deux livres par mois) !

Voilà, le premier mythe sur la lecture est démonté 🙂

 

Mythe sur la lecture no 2 : La lecture est une perte de temps

C’est probablement une réflexion que nous nous sommes faite une fois ou l’autre… L’impression que lire “ne sert à rien” ou que “nous avons mieux à faire”.

Même lorsque nous avons du temps devant nous, il y a toujours une autre activité qui nous tend les bras ou que nous nous sentons obligés de faire : le ménage ou quelque chose d’autre “d’utile”, nous perdre sur Internet ou les réseaux sociaux, regarder une émission à la télévision, etc.

S’arrêter…

Ce mythe sur la lecture se base sur une constatation : nous ne nous autorisons pas à nous arrêter… Je vous ai déjà proposé un article sur un des bienfaits que nous procure la lecture : celui de faire une pause. Notre société nous pousse à toujours plus d’efficacité et la lecture peut être vue comme une activité lente et non-efficace (en particulier si nous lisons des romans qui en apparence ne sont que du “loisir”). Evidemment, si nous y réfléchissons bien, nous ne pouvons être efficaces que si nous nous accordons des pauses pour recharger nos batteries, nous ne pouvons pas fonctionner à 100% constamment ! La lecture est une des meilleures activités qui soit pour revenir à nous-même, prendre soin de nous et faire redescendre le stress de notre quotidien. Je vous parie qu’avec des moments de lecture réguliers (ou de méditation, ou de toute autre activité qui nous ressource…), nous serons beaucoup plus efficaces à la longue !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Lire avant de dormir : une bonne idée ?

Quant au temps que nous passons sur Internet ou les réseaux sociaux, c’est souvent une manière de se donner l’impression d’être actifs pour ne pas avoir à faire quelque chose d’autre. C’est ce que certains maîtres de méditation appellent de la “paresse active” ! Pour certaines personnes, lire est une activité qui demande quelques efforts et est donc moins attirante que le surf passif sur le web lorsqu’on est fatigué après une longe journée. Et pourtant, il est prouvé scientifiquement que lire même quelques minutes est l’activité la plus efficace pour diminuer le stress. Et en toute honnêteté, quelle est l’activité qui vous procure le plus de satisfaction et de sentiment d’accomplissement ?

Pause lecture

Renversons donc cette manière de voir la lecture comme une activité inutile et offrons-nous un moment de répit !

 

Mythe sur la lecture no 3 : Lire un livre est trop contraignant

OK, direz-vous, c’est bien joli d’appliquer les conseils que je viens de vous prodiguer, mais un livre papier, c’est lourd à porter. Il faut un sac suffisamment grand pour qu’il y rentre. Pour lire, on doit quand même pouvoir s’asseoir dans une position plus ou moins confortable. Et c’est une activité impossible à faire en mouvement ou en même temps qu’une activité manuelle…

C’est vrai, ce troisième mythe sur la lecture n’est pas totalement dénué de fondements : la lecture est une activité qui comporte quelques contraintes… sauf si :

  • Vous optez pour le livre numérique !
  • Vous optez pour le livre audio !

Alors oui, il y a ceux qui ne jurent que par le papier (et j’avoue que, même si je suis assez connectée, au choix, je préfère un livre papier). Mais dans certains cas, le livre dématerialisé a des avantages.

 

Les avantages du livre numériqueLivre numérique

Avec le livre numérique, nous conservons le plaisir de la lecture tout en minimisant l’encombrement. Un liseuse, c’est vraiment léger et cela permet de transporter une véritable bibliothèque avec soi ! Pratique pour les vacances ou pour partir en week-end lorsqu’on veut limiter le poids des bagages. Les écrans des liseuses modernes sont vraiment agréables pour les yeux et on en oublierait presque que c’est de l’encre électronique. Les tablettes quant à elles ont l’avantage de servir à toutes sortes de choses en plus de la lecture, mais l’écran n’est pas très agréable pour de longs moments de lecture.

Et le livre audio ?

Le livre audio, lui, a l’immense avantage de ne demander que notre attention mentale ! Nous sommes libres de nos mains, ce qui permet de trouver davantage d’occasions de lecture puisqu’on peut “écouter” le livre en vaquant à diverses occupations comme le ménage, les déplacements à pied, etc. Au contraire du deuxième mythe sur la lecture, le livre audio est un gain de temps puisque nous pouvons faire deux choses à la fois, quelle efficacité 🙂Livre audio

Le livre audio est également un moyen de réconcilier les personnes fâchées avec la lecture, soit à cause de mauvais souvenirs scolaires, soit à cause de difficultés de concentration. J’ai récemment entendu une personne souffrant de troubles de l’attention dire que le livre audio lui avait ouvert les portes de la lecture, activité impossible pour elle dans sa forme traditionnelle !

 

 

Pour découvrir les livres audio, vous pouvez profiter de l’offre d’essai de la plateforme Audible : le premier livre est gratuit ! Livres audio Audible

 

Plus d’excuses pour ne pas lire ?

Nous avons tous, un jour ou l’autre, rencontré ces quelques obstacles malgré notre envie de lire. J’espère vous avoir aidé à démonter ces mythes sur la lecture afin de faciliter cette activité !

Je vous propose maintenant ce petit exercice (si vous ne le faites pas déjà) : trouvez un moment dans votre journée, même court, où vous allez décider de lire. Que ce soit comme moi avant de dormir, durant les quelques minutes de transports publics quotidiennes, le matin en vous levant (le Miracle morning, vous connaissez ?) : établissez une petite habitude de lecture et réjouissez-vous des quelques livres que vous arriverez à lire au fil des semaines !

Partagez dans les commentaires les habitudes que vous allez mettre en place, d’autres pourront profiter de vos idées !

 

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Les plus grands mythes de votre domaine” organisé par Elodie et François du blog La Céto Sympa. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur Partager l’article !

Partager l'article :