J’ai décidé de vous proposer cet article car je reçois régulièrement des messages du type « Aline, comment devenir bibliothérapeute ? Comment se former à la bibliothérapie ? »

Si la question se pose si souvent, c’est que la réponse n’est pas évidente…

Que vous soyez en reconversion professionnelle, déjà installé en tant que thérapeute ou que vous proposiez du coaching, vous pourriez avoir envie de découvrir l’approche thérapeutique qu’est la bibliothérapie pour en faire votre métier ou l’intégrer à votre pratique en fonction de votre formation initiale.

Offre de formation universitaire ou informelle, organisme de formation, certification, légitimité du métier de bibliothérapeute : je vous explique tout !

 

Bibliothérapeute : un métier reconnu ?

Je dois vous le dire tout de suite : dans notre monde francophone, je n’ai pas encore trouvé de pays où le métier de bibliothérapeute soit reconnu de manière officielle… Pas de diplôme de bibliothérapeute donc, pas de poste à pourvoir sous ce nom, pas de cursus qui permettrait d’obtenir ce titre. Oui, c’est bien dommage. Mais c’est peut-être juste une question de temps !

Prenons l’exemple d’un autre métier voisin : art-thérapeute. Bien que pratiqué depuis des décennies, il n’est reconnu officiellement en France ou en Suisse que depuis quelques années. Le métier de bibliothérapeute suivra-t-il cette voie ? Les quelques bibliothérapeutes déjà installés en francophonie l’espèrent sûrement !

D’ailleurs, quelques personnes actives dans la bibliothérapie se sont regroupées en 2020 pour fonder l’Association francophone de bibliothérapie ! Pour l’instant surtout présente sur Facebook, cette association a pour but d’ « œuvrer à une plus grande visibilité de la bibliothérapie » et de « donner un écho aux travaux universitaires et aux publications sur le sujet, à la frontière entre les métiers du livre et la psychologie clinique ».

 

Association francophone de bibliothérapie

 

A noter également que le terme « thérapeute » est réservé à des professions bien définies dans certains pays. Suivant le pays dans lequel vous habitez, vous n’aurez peut-être pas le droit de vous définir comme tel si vous n’êtes pas médecin, psychiatre, psychothérapeute ou professionnel de la psychologie. D’autres mots peuvent être utilisés : praticien, accompagnement… Attention donc à vous renseigner si votre projet professionnel est d’exercer en tant que bibliothérapeute…

 

Quelles formations pour devenir bibliothérapeute ?

Vous pourriez donc vous demander : existe-t-il quand même des formations pour devenir bibliothérapeute ?

La réponse est oui ! Dans certains pays non-francophones, la bibliothérapie a réussi à se frayer un chemin jusque dans les universités. La Florence University of the Arts a par exemple débuté un cours de bibliothérapie. En Israël, une université proposait de compléter le cursus d’art-thérapie par une spécialisation en bibliothérapie (je mets la phrase au passé car le lien que j’avais trouvé ne semble plus valable…). Toujours en Israël, l’Université de Haïfa offre une formation continue post grade pour permettre aux professionnels de proposer de la thérapie par les livres.

D’autres institutions proposent de la formation, comme l’International Federation for Biblio/Poetry Therapy qui, sous la bannière globale de « poésiethérapie », forme en fait à toutes les déclinaisons de la thérapie par le texte, les livres et l’écrit.

J’ai même trouvé un cours en ligne gratuit de l’Université de Warwick sur la littérature et ses bienfaits sur la santé mentale, cours qui ne semble plus actif malheureusement…

Cette liste est probablement très lacunaire, son but étant simplement de montrer que se former à la bibliothérapie grâce à des formations reconnues n’est pas impossible partout… Devenir bibliothérapeute métier formation

Et en français me direz-vous, n’existe-t-il vraiment rien ? Si, si, j’y viens. Mais tout d’abord, quelques considérations importantes pour toute personne qui désire devenir bibliothérapeute :

 

Choisir son approche de la bibliothérapie

Si vous avez fait quelques recherches sur la bibliothérapie, vous vous êtes probablement rendu compte que le terme bibliothérapie recouvre en fait différentes approches et différentes pratiques.

Pour faire simple, on peut dire qu’actuellement deux approches cohabitent : la bibliothérapie informative et la bibliothérapie créative. Pour les détails, je vous propose de cliquer ici pour découvrir un article où je parle de ce sujet.

Si vous désirez devenir bibliothérapeute, il faudra donc vous demander ce que VOUS avez envie de proposer : quelle méthode, quelle approche ?

  • Vous sentez-vous plutôt à l’aise dans la conduite d’ateliers de groupe ou au contraire dans la proximité d’un entretien individuel ?
  • Avez-vous envie de proposer de la fiction ou des livres documentaires ? Pensez à votre propre pratique de lecture : vous allez avoir plus de facilité à travailler avec ce que vous aimez et ce que vous lisez dans votre propre vie !
  • Aimeriez-vous lire à haute voix à vos clients ou leur proposer des lectures qu’ils découvriront de leur côté après la séance ?
  • Désirez-vous rester simplement dans l’échange et la discussion, ou aimeriez-vous utiliser des outils mettant en mouvement la créativité de vos clients ?

Vos réponses à ces questions vous dirigeront plutôt vers l’une ou l’autre des approches bibliothérapeutiques et conditionneront le genre de bibliothérapeute que vous allez devenir (et donc la formation que vous allez choisir).

 

Ne pas oublier l’humain !

Avant de décider de devenir bibliothérapeute, je vous encourage à prendre un compte un point important : pour être un bon bibliothérapeute, il ne suffit pas d’aimer les livres et d’avoir une grande culture littéraire… En fait, votre connaissance des livres est presque secondaire car elle peut être acquise au fil du temps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon guide gratuit de bibliothérapie à la maison

Par contre, en tant que bibliothérapeute, vous allez vous retrouver face à des êtres humains avec la mission de les accompagner, avec tout ce que cela implique. Vous serez dans un rôle d’écoute et les personnes qui vous consultent le feront souvent avec une certaine charge émotionnelle, un vécu qui peut ne pas être très facile, des histoires que vous devrez recevoir et gérer, etc.

Vous comprenez donc où je veux en venir : pour devenir bibliothérapeute, vous devez avoir un certain nombre de compétences dans l’accompagnement de l’humain. Empathie, intégrité, adaptabilité, respect, authenticité, maturité, écoute active, intelligence émotionnelle : autant de qualités dont les thérapeutes (ou toute personne dans une position d’accompagnement) doivent faire preuve.Devenir bibliothérapeute

Certains bibiothérapeutes que j’ai rencontrés ont développé ces compétences en se formant dans d’autres domaines (enseignement de la méditation, sophrologie, art-thérapie notamment), s’ils n’étaient pas déjà professionnels de la santé ou du social par exemple.

Je vous invite donc à vous demander si vous vous sentez à l’aise dans ce rôle d’accompagnant ou si suivre une formation supplémentaire qui vous donnerait les outils nécessaires serait à planifier.

Il est également important de mener une réflexion sur votre posture en tant que futur bibliothérapeute, notamment en ce qui concerne votre code de déontologie lorsque vous proposez des actions thérapeutiques, les limites qui sont les vôtres en terme de qualification professionnelle, la manière dont vous allez gérer et peut-être déléguer des situations qui ne relèvent pas de vos compétences, etc.

 

Se former à la bibliothérapie en français

Voici les possibilités qui s’offrent à vous :

Une formation pour découvrir la bibliothérapie :

Si vous désirez découvrir l’essentiel de la bibliothérapie, son histoire, ses différentes approches, ses bienfaits, et sa mise en pratique dans des environnements tels que les bibliothèques, je vous propose une formation « A la découverte de la bibliothérapie ! ».

Attention, cette formation à distance n’a pas pour but de faire de vous des bibliothérapeutes, mais bien de vous donner toutes les bases de compréhension de ce sujet et de vous aider à voir plus clair afin de définir votre futur chemin de bibliothérapeute. Cette formation est particulièrement intéressante pour les bibliothécaires, les personnes travaillant dans le milieu du social ou dans un milieu qui propose de la documentation, les coachs ou thérapeutes qui aimeraient découvrir un nouvel outil. Mais elle est également passionnante pour toute personne s’intéressant simplement à la bibliothérapie. Elle se présente sous la forme de huit modules de formation en vidéo que vous pouvez suivre à votre rythme.

 

➡️ Pour découvrir les détails de cette formation, cliquez ici !

 

Puis, si votre but est de devenir bibliothérapeute, il existe des formations courtes dans le monde francophone qui ne sont ni officielles ni certifiantes, et qui émanent de praticiens en bibliothérapie installés qui ont décidé de partager leur expérience et les compétences avec les personnes intéressées par ce domaine.

 

Quelques personnes qui proposent une formation pour devenir bibliothérapeute en français :

  • Régine Detambel : c’est vers elle que je vous conseille de vous tourner si vous désirez vous former à la bibliothérapie créative. Elle propose des formations en présentiel dans la région de Montpellier ou à distance, et vous accompagne dans la mise en place d’ateliers de bibliocréativité sur mesure par rapport à votre situation. Sa formation s’adresse aux professionnels du livre, au personnel soignant, aux professionnels du social ou à tout un chacun.
  • Lionel Aobdia : Lionel forme à la bibliothérapie intuitive, une forme de bibliothérapie informative qui se base sur l’intuition du bibliothérapeute pour proposer des lectures au client après une séance de discussion et d’échange. Sa formation s’adresse à tout type de stagiaires et peut se suivre en présentiel (divers endroits en France) ou à distance. Il aborde notamment les questions de déontologie dont je vous parlais plus haut. (Pour écouter une interview de Lionel dans mon podcast, c’est ici !) Aux personnes qui suivront ma formation de découverte de la bibliothérapie : vous bénéficiez d’un prix réduit auprès de Lionel si vous continuez ensuite auprès de lui !
  • Aurélie Raymond : Aurélie forme à la bibliothérapie informative et propose des sessions en présentiel (à Paris) ou à distance.
  • Katy Roy : si la bibliothérapie créative vous intéresse, Katy forme à la bibliothérapie imaginale, son approche particulière, en présentiel au Québec ou à distance.  (Pour écouter une interview de Katy dans mon podcast, c’est ici !)

J’ai personnellement étudié avec les deux premiers formateurs et je peux vous les recommander de première main !

Cette petite liste n’est sûrement pas exhaustive, alors si vous découvrez un formateur ou une formation en bibliothérapie, n’hésitez pas à le mentionner en commentaire ou à m’écrire par mon formulaire de contact pour m’en faire part, et je mettrai à jour cet article 🙂

 

Se faire soi-même accompagner !

Lorsque vous vous lancerez dans cette expérience professionnelle, il est important de bien choisir sa formation mais également de vous faire accompagner. Certains professionnels dont j’ai mentionné le nom ci-dessus proposent de la supervision pour vous aider dans vos premiers pas. N’hésitez pas à vous perfectionner, à développer de nouvelles compétences en suivant peut-être plusieurs formations et à devenir membre de l’Association francophone de bibliothérapie qui vous permettra d’échanger avec d’autres personnes au parcours semblable au vôtre !

Voilà, j’espère que ces quelques lignes vous auront permis d’y voir plus clair et de trouver des pistes si vous désirez vous former à la bibliothérapie ou devenir bibliothérapeute !

Dites-moi en commentaire quels sont vos projets et si vous avez déjà testé certaines de ces formations.