Podcast sur la bibliothérapie

 

Bienvenue dans ce 2e épisode du podcast “Des livres pour cheminer” !

 

Des livres pour cheminer – un podcast sur la bibliothérapie : Prendre soin de vous par la lecture consciente

Dans ce deuxième épisode, nous allons regarder comment utiliser nos moments de lecture pour prendre soin de nous. Je vous présente la Lecture consciente, ma pratique de lecture en 7 étapes qui vous aide à faire de vos lectures un véritable outil de transformation. En complément de cette écoute, je vous invite à lire mon article sur l’utilisation d’une fiche de lecture.

 

→ Pour écouter ce deuxième épisode, cliquez sur Play pour l’écouter directement sur cette page, ou cliquez sur le lien “télécharger” ci-dessous pour le télécharger et l’écouter sur votre appareil.

(Pour retrouver tous les épisodes de ce podcast, cliquez ici ! )

 

 

“Prendre soin de vous par la lecture consciente” : version texte du podcast

Pour ceux d’entre vous qui préférez lire plutôt qu’écouter, voilà la version écrite de ce deuxième épisode. Bonne lecture !

Bonjour, c’est Aline du site Des livres pour cheminer, et bienvenue dans ce deuxième épisode de mon podcast !

Aujourd’hui, nous allons parler de prendre soin de soi grâce à la lecture.

Si vous avez écouté le premier épisode de ce podcast, vous m’avez entendu dire que la bibliothérapie c’était deux mots : soin et livres. Donc le soin par les livres. Mais quand on dit soin, ça peut sonner un peu médical, comme si on voulait soigner une maladie. Donc personnellement, en ce qui concerne la bibliothérapie, j’aime mieux parler de prendre soin, et en particulière de prendre soin de soi.bibliotherapie

Différents types de bibliothérapie

Il y a différentes manières de prendre soin de soi par les livres, donc de pratiquer la bibliothérapie. Une des manières de faire est ce qu’on peut appeler la bibliothérapie prescriptive. C’est-à-dire que le bibliothérapeute, après discussion et partage avec la personne qui le consulte, va proposer des titres de livres à la personne qui va les lire ensuite par elle-même. Il y a d’autres manières de pratiquer la bibliothérapie qui vont impliquer par exemple de la lecture à haute voix de la part du bibliothérapeute, après quoi le bibliothérapeute et la personne travaille à partir de cette lecture. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce genre de pratique de la bibliothérapie, vous pouvez aller sur mon blog lire l’article que j’ai écrit sur Katy Roy qui est une bibliothérapeute québécoise et qui a fondé ce qu’elle appelle La Bibliothèque Apothicaire, où elle travaille justement avec les gens de cette manière, en lisant des courts extraits et en travaillant ensuite sur cette lecture.

Dans cet épisode du podcast, on va plutôt parler de la bibliothérapie prescriptive. Je ne sais pas comment vous voyez votre pratique de la lecture, mais bien souvent on prend un livre, on le lit, c’est sympa, on se dit qu’on a aimé ce livre ou pas, et puis on le pose et on passe à autre chose. Il y a peut-être quelque chose de la lecture qui reste en nous, mais souvent c’est assez inconscient, ça n’a pas des répercussions énormes sur notre vie.

La Lecture consciente : qu’est-ce que c’est ?

Comment faire pour que notre lecture ait vraiment une influence profonde sur nous et qu’elle soit vraiment un facteur de transformation ? Je vais vous expliquer comment je conçois ça et en particulier ce que j’appelle la pratique de la Lecture consciente. Pourquoi consciente ? Simplement parce que je pense que dans la vie notre intention est extrêmement importante. Et parfois notre intention est même plus importante que nos actions. On peut faire de toutes petites actions, mais si notre intention est vraiment forte et vraiment réfléchie, ces petites actions auront des grandes conséquences. Alors qu’on peut faire de grandes actions, si on n’a pas vraiment une intention puissante derrière, ça peut ne pas avoir beaucoup d’effet. Donc notre intention est très importante, et, pour moi, la Lecture consciente c’est lire en conscience de ce qu’on va faire, dans quel but on le fait et en conscience du processus qu’on vit.

Avant de vous détailler les différentes étapes de cette Lecture consciente, j’aimerais préciser qu’elle peut être utile dans toutes sortes de situations. Ça peut être simplement pour prendre soin de soi de manière très générale. On a tous des vies qui sont hyper occupées, on a peu de temps pour nous. Et souvent le temps qu’on prend pour nous c’est ce qui vient tout en dernier, une fois qu’on a fait tout le reste, avec le temps qui nous reste, et souvent ce n’est pas grand-chose. Donc la lecture peut être une manière de prendre soin de soi simplement en s’offrant un temps avec nous-mêmes pour nous faire du bien.

Ensuite, ça peut être aussi pour prendre soin d’une situation particulière, d’un état émotionnel particulier, de quelque chose qu’on vit dans notre vie par rapport à une relation, par rapport à nous-mêmes, par rapport à toutes sortes de choses. Et là, les lectures vont être davantage dirigées sur cette situation ou cet état qu’on aimerait travailler ou faire évoluer. On peut tout à fait s’auto-prescrire des livres, décider par nous-mêmes ce qu’on veut lire, que ce soit pour prendre soin de soi en général ou pour prendre soin d’une situation particulière. Ou alors on peut faire appel au bibliothérapeute qui grâce à l’échange et à la discussion peut approfondir le pourquoi et mieux diriger la personne vers les livres appropriés.

Les sept étapes de la Lecture consciente

Concrètement, j’ai identifié sept étapes dans cette Lecture consciente.

1. La première étape c’est l’étape de la décision. Et comme je vous l’ai dit tout à l’heure, l’intention est très importante. Donc cette décision, d’une certaine manière, c’est établir notre intention. Et c’est très facile d’avoir envie de faire quelque chose, mais finalement de ne pas le faire ou de procrastiner, de repousser, de ne pas trouver le bon moment. Prendre cette décision, d’une certaine manière, c’est la première étape pour s’y mettre, pour se mettre en action.

2. La deuxième étape c’est le but. Comme je vous l’ai dit, on peut avoir différents buts. Ça peut être simplement un but très général de prendre soin de soi, ou alors on identifie un but précis, quelque chose de précis qu’on veut faire évoluer dans notre vie, qu’on veut mieux comprendre ou qu’on veut transformer. A nous vraiment de trouver notre raison de mettre en place cette pratique de Lecture consciente.

3. La troisième étape c’est l’habitude. Pourquoi l’habitude ? Parce que souvent on commence quelque chose, et puis, pour diverses raisons, on laisse tomber, on n’a pas le temps, on abandonne assez vite. Surtout que le fait de prendre soin de soi, ça demande quand-même un effort, ça demande quand-même du temps. Donc c’est important de créer une habitude régulière de lecture et de nous y tenir pour que ça fonctionne dans le temps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Interview du bibliothérapeute Lionel Aobdia (4e épisode du podcast)

4. Le quatrième point c’est l’environnement. L’environnement c’est un des facteurs qui va également nous aider à créer l’habitude. C’est-à-dire qu’il faut qu’on crée des conditions dans lesquelles on va se sentir bien et qui vont favoriser notre lecture. Quand on pratique la lecture pour prendre soin de soi, c’est particulièrement important d’être dans un environnement qui est agréable, qui nous donne envie de nous relaxer, comme dans un petit cocon, vraiment c’est un moment pour nous. Si on est chez nous, c’est plus facile, on peut se trouver un bon fauteuil, ou créer un environnement qui nous est agréable. Si par contre on lit plutôt dans les transports publics ou dans un environnement qui en soi n’est pas forcément confortable ou agréable, on peut créer cet environnement mentalement. On peut se créer une petite bulle mentale de bien-être en décidant qu’on va prendre soin de soi, et apprécier ce moment qu’on crée pour nous-mêmes. Ça peut passer aussi par les accessoires, avoir un joli marque-page, avoir une jolie pochette pour protéger notre livre, ça peut être l’utilisation d’écouteurs avec une musique agréable qui ne va pas nous distraire mais qui va nous couper un peu du bruit extérieur si on lit dans un endroit bruyant. Donc il y a mille et une manières de créer cet environnement. Il faut trouver chacun pour soi ce qui nous inspire et ce qui nous fait du bien.

5. La cinquième étape c’est la mise en pratique. Une fois qu’on a réfléchit à tout ça, qu’on a identifié notre but, qu’on a créé notre environnement, on peut se mettre à lire. On choisit un livre, soit comme je l’ai dit toute à l’heure par nous-mêmes, soit on demande conseil à un bibliothérapeute, et on profite de cette lecture.

6. La sixième étape c’est le bilan. Faire un bilan de notre lecture. Pour moi c’est une des grosses différences entre la Lecture consciente et ce qu’on pourrait appeler une lecture détente ou loisirs, où quand on a fini le livre, on le pose et on passe au suivant. Là, il s’agit de faire en sorte que notre lecture ait un impact sur notre vie. Ce bilan peut être fait avec un bibliothérapeute, on peut retourner le voir pour discuter de la lecture et faire émerger ce que cette lecture nous a apporté. Ou alors on peut le faire aussi par nous-mêmes en prenant vraiment un moment pour faire ce bilan. On peut s’aider pour ça, par exemple, d’une fiche de lecture avec différentes questions qu’on se pose, on y réfléchit, et on note par écrit ce qu’on a compris, ce que le livre a touché en nous, ce qu’il a fait bouger, et comment on pourrait utiliser cette lecture pour prendre soin de nous. [Pour plus de détails sur l’utilisation d’une fiche de lecture et en télécharger un exemple, vous pouvez cliquer ici.]

7. Et la septième et dernière étape c’est la mise en action. Une fois qu’on a fait ce bilan au point six, on va mettre en action dans notre vie ce qu’on a appris, les méthodes qu’on a découvertes, les idées qu’on a eues pendant la lecture. Ça peut être une nouvelle activité qu’on aimerait mettre en place, une nouvelle manière de penser, une nouvelle façon de réagir face aux évènements, face aux autres. Ça peut être toutes sortes de choses. Mais l’important c’est de faire en sorte que notre lecture ait vraiment un impact concret dans notre vie. On peut aussi noter ça dans notre bilan, noter comment on va mettre en action ce qu’on a appris de notre lecture. Et une fois qu’on a lu un livre de cette manière et que ça a mûrit en nous, on peut continuer avec un autre livre, selon nos besoins.

Je ne sais pas si vous imaginez, mais si vous lisez même un livre par mois avec cette méthode, c’est extrêmement puissant. Ça veut dire que vous avez douze occasions dans votre année de transformer quelque chose en vous. Alors bien sûr, vous pourriez ne pas avoir envie de tout le temps lire de cette manière. Vous pouvez bien sûr aussi lire uniquement pour vous détendre, sans réfléchir, juste pour se changer les idées (c’est claire que tous les livres ne se prêtent pas à la Lecture consciente), et c’est tout à fait bien. Mais ça peut être utile de temps en temps, en particulier quand on a vraiment une situation qu’on aimerait transformer, d’utiliser ce genre de méthode.

Téléchargez mon guide de la Lecture consciente !Guide gratuit bibliothérapie

Voilà, c’était en très résumé cette pratique de Lecture consciente que je vous invite vraiment à tester et à essayer sur vous-mêmes. Si vous avez envie de retrouver tous ces conseils, ces sept étapes, pas à pas, je vous propose de télécharger mon guide de la Lecture consciente gratuitement. Vous trouvez sur la page de l’article où vous écoutez ce podcast différents formulaires que vous pouvez remplir pour télécharger ce pdf. Et si vous écoutez ce podcast sur une autre plateforme (il est disponible sur iTunes, Stitcher ou TuneIn) vous tapez simplement bibliotherapie-suisse.ch dans votre navigateur et vous trouverez mon site où vous aurez un formulaire pour télécharger le guide.

Envie d’essayer une séance de bibliothérapie ?

Et si vous êtes intéressés à travailler de cette manière en profondeur avec quelqu’un face à vous, pour pouvoir profiter de la richesse du partage avec un bibliothérapeute, je vous propose d’aller voir l’onglet Consultations sur mon site où je vous explique comment nous pouvons entrer en contact, soit en personne sur Genève, soit à distance par Skype n’importe où dans le monde. Ça me permettra vraiment de vous aiguiller dans cette pratique de la Lecture consciente et de vous suivre pas à pas pour vous aider à en faire bon usage.

Et n’hésitez pas à m’envoyer un petit message ou à mettre un commentaire sur mon site pour me dire ce que vous pensez de cette Lecture consciente : est-ce que ça vous parle ? Est-ce que ça vous est utile ? Est-ce que vous avez réussi à la mettre en pratique ? Et si vous avez envie de rester en contact avec l’actualité de mon site et les articles que je publie sur le blog, je vous invite à taper Des livres pour cheminer sur Facebook ou Instagram pour suivre mes comptes sur les réseaux sociaux.

Et maintenant, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne lecture et à bientôt sur Des livres pour cheminer, pour le prochain épisode de ce podcast !

PS : pour retrouver tous les épisodes de ce podcast, cliquez ici !

 

Crédit du générique : Ave Marimba Kevin MacLeod (incompetech.com)
Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 License
http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/

Partager l'article :