“Ouvre un livre, il t’ouvrira.” Proverbe chinois

Nous pouvons être du genre hyper curieux, avides d’apprentissage. Nous avons besoin de découvrir sans cesse de nouvelles choses pour assouvir notre désir de connaissances.

Nous pouvons aussi nous construire un monde confortable, dont les limites nous suffisent pour être heureux. Pas besoin de toujours plus, notre savoir actuel nous comble déjà.

Alors, la lecture, est-ce pour ceux qui sont plutôt curieux ou comblés ?

Je parie sur… les deux !

 

bienfaits de la lecture découverte monde

 

Un bienfait de la lecture : s’ouvrir sur le monde

Ouvrir un livre, c’est ouvrir une fenêtre sur l’inconnu. C’est entrer dans un monde pensé par un auteur et partir à sa découverte. Que ce soit un monde imaginaire ou réel, un documentaire ou une fiction, nous avons toujours quelque chose à apprendre.

Les curieux insatiables seront comblés : il y a probablement des livres sur tous les sujets imaginables ! Et c’est plutôt facile de se les procurer. Il n’y a donc pas de limites à leur apprentissage grâce aux livres.

Les “déjà satisfaits”, eux, ne prendrons pas trop de risques en ouvrant un livre. C’est moins aventureux que voyager dans un pays lointain ou se confronter à des réalités très différentes de la nôtre. Mais la richesse qu’ils retireront de cette lecture sera sans pareil, comme nous le verrons plus bas.

Mais d’abord, voilà une petite histoire pour illustrer ce dont je veux vous parler…

 

Lire un livre “surprise” ?

Voici l’expérience que je tente depuis quelques mois… Une librairie indépendante genevoise, la Librairie du Boulevard, a mis en place un concept novateur (en tout cas, je n’avais jamais vu cela ailleurs !) : des abonnements de livres. Chaque mois, les libraires choisissent un livre “surprise” qui sera proposé aux abonnés.

Comme j’apprécie cette librairie et que j’aimais bien le défi de lire des livres que je n’aurais pas choisis moi-même, j’ai donc pris un abonnement. Cela fait maintenant 6 mois que je me laisse surprendre par mon livre mensuel !

Autant vous dire que, pour la plupart des titres, je ne les aurais pas spontanément choisis en flânant dans les rayons. La couverture ne m’aurait pas du tout attirée… le genre ne correspond pas vraiment à mes habitudes… le résumé ne m’aurait pas fait envie…

Et pourtant !

En 6 mois… je suis rentrée dans l’intimité d’un juif new-yorkais en pleine réflexion sur son identité à l’occasion d’un mariage en Israël. Je me suis battue avec un illettré et le défi permanent que représente ce handicap dans notre société. J’ai rit à la lecture du monologue d’une mère au téléphone avec sa fille : une mère chiante, drôle, touchante, toxique. J’ai rencontré l’humanité dans toute sa diversité et sa misère en suivant un new-yorkais des années 50 en tournée dans les immeubles dont il est chargé de percevoir les loyers. J’ai failli couler sur un petit voilier qui prenait l’eau, en route pour la Norvège. J’ai partagé le destin tragique de migrants qui chavirent à la recherche d’une vie meilleure.

Que de voyages et d’aventures, que de tranches de vie partagées !

Bien sûr, chacun peut trouver ses “livres surprise” en flânant dans une bibliothèque ou en se laissant conseiller par un ami.

 

La lecture pour se cultiver ?

Bienfaits de la lecture comprendre le monde

Chaque livre est l’occasion de découvrir un pays, une culture, un métier, une situation de vie que nous ne rencontrerons probablement jamais. En accompagnant les personnages et en partageant un bout de leur vie, c’est comme si nous suivions un cours d’histoire, de géo, de psychologie, de sociologie (vous avez le choix !).

Imaginez que vous lisiez un livre par mois : après une année, vous avez découvert 12 aspects du monde que vous ne connaissiez peut-être pas. Et que dire d’un livre par semaine.

Génial, non ?

C’est ce que cette aventure d’abonnement m’a apporté, à ma grande surprise je dois dire. Je ne m’attendais pas à toutes ces découvertes (même si c’était assez évident finalement…). Je me suis laissée prendre par des ambiances et des milieux inconnus, et j’en ressors un peu moins… ignorante ?

Maintenant, je me réjouis chaque mois de ce livre inconnu : que vais-je y trouver ? dans quel monde va-t-il m’emmener ?

Découvrir un point de vue

Non seulement nous découvrons le monde, mais nous découvrons aussi le point de vue de l’auteur.

Nous avons chacun une vision différente de ce qui nous entoure, et entendre la manière dont les autres interprètent ce monde est extrêmement enrichissant. Même si nous connaissons bien le sujet traité par le livre, l’auteur saura nous le présenter différemment.

Plus nous comprenons les autres et leurs points de vue, plus nous sommes capables de nous mettre à leur place, et plus nous développons nos capacités sociales et notre empathie. La lecture peut donc nous aider dans nos relations aux autres. (Mais chut… ceci fera l’objet d’un autre article…)

 

Comprendre le monde grâce à la lecture

Lire beaucoup augmente donc notre culture générale, qui en soi est une richesse. Cette culture nous permet de mieux comprendre ce qui nous entoure, mais aussi ce que nous entendons ou lisons dans les médias. Nous sommes plus au fait des enjeux de société auxquels nous faisons face. Nous appréhendons mieux la diversité humaine, sociale, religieuse, etc.

C’est également plus facile de comprendre les personnes qui nous entourent, leurs émotions, leurs chemins de vie, même lorsqu’ils sont très différents de nous.

Pour résumer, on pourrait dire que la lecture nous ouvre au monde et aux autres !

 

bienfaits de la lecture se connaître

 

Un bienfait de la lecture : mieux appréhender notre propre vie

Cependant, en sortant de nous-même à la découverte du monde, nous sommes paradoxalement confrontés à nous-mêmes. Automatiquement, nous faisons face à des questions telles que : comment est-ce que je comprends ce que je lis ? Qu’est-ce que cela fait s’élever en moi ? Où se situe mon point de vue par rapport à celui de l’auteur ?

Une lecture peut réveiller en nous une interrogation, un souvenir, des émotions anciennes et peut-être oubliées. Cela peut aussi faire office de miroir qui nous renvoie l’image de notre condition actuelle. Bref, la lecture est porteuse d’un grand nombre d’informations diverses et très utiles sur notre vie passée ou présente.

Plus nous comprenons l’extérieur et les autres, mieux nous pouvons nous comprendre nous-mêmes. Evidemment, c’est un des mécanismes principaux de la bibliothérapie ! La lecture nous emmène dans une aventure “extérieure” qui nous permet ensuite de revenir à nous-mêmes, enrichis de nouveaux savoirs et de nouvelles données que nous pourrons appliquer à notre vie.

 

Apprendre pour mieux comprendre

L’exemple le plus évident du bienfait de la connaissance apportée par la lecture est la lecture d’un documentaire sur un problème que nous rencontrons dans notre vie, ou la lecture d’un témoignage de quelqu’un qui a fait face au même problème. Mais cela peut aussi être un roman qui fait écho à ce problème.

Il se produit ce que Pierre-André Bonnet appelle “l’apprentissage par la lecture” : on arrive à identifier et mettre des mots sur ce qu’il nous arrive, alors que nous n’en étions pas capables avant. Le livre nous présente un aspect du monde extérieur qui fait écho avec notre monde intérieur et nous permet de le comprendre. Lorsqu’on identifie et comprend, on peut ensuite agir.

Même les recherches en neurosciences le disent : une étude¹ de 2011 a montré que les zones du cerveau activées par la lecture du récit d’une expérience étaient les mêmes que celles activées par le fait de vivre soi-même l’expérience ! Donc, lire le récit de quelque chose aurait presque le même effet que si nous l’avions vécu… Incroyable, non ?

Voilà, maintenant que vous savez à quel point nous pouvons ressortir enrichis de nos lectures : à vos livres 🙂

 

Pour en savoir plus sur la bibliothérapie, vous êtes libres d’aller lire mes articles sur la bibliothérapie et sur l’histoire de la bibliothérapie.

→ Pour lire le premier épisode de cette série d’articles sur les bienfaits de la lecture, cliquez ici.

 

Et vous ?

Lisez-vous beaucoup ? Avez-vous l’impression de mieux comprendre le monde grâce à vos lecture ? Partagez vos expériences dans les commentaires !

 

Références

¹ MAR, Raymond A. The Neural Bases of Social Cognition and Story Comprehension. Annual Review of Psychology. 2011. Vol. 62, pp.103-134

 

Partager l'article :