Vous finissez vos journées sur les rotules ?

Vous avez de la peine à vous concentrer plus de quelques secondes tellement votre esprit est dissipé ?

Vous n’avez plus une minute à vous ?

Vous aimeriez tellement VOUS retrouver ? Revenir à vous-mêmes ?

Vous vous êtes reconnus dans au moins une de ces affirmations ?

Je suis d’accord avec vous. Il FAUT faire quelque chose.

Pas étonnant que les méthodes de développement personnel aient autant de succès dans notre société hyper active. Surtout la méditation qui semble répondre à tous ces maux : le manque de concentration, la perte de connexion avec notre être intérieur.

L’idée de vous mettre à la méditation vous a effleurée ? Mais vous n’avez jamais eu le courage de vous y mettre…

Et si vous trouviez une alternative qui soit gratuite. Facile à mettre en place. Et rien à apprendre que vous ne sachiez pas déjà !

Eh oui, vous m’avez vu venir, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, je vous présente cette méthode incroyable de retour à soi : la lecture 🙂 C’est trop beau pour être vrai ? Laissez-moi vous expliquer.

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois des bienfaits de la lecture dans d’autres articles. Voilà maintenant le 4e épisode de ces bienfaits de la lecture : la lecture pour revenir à soi-même.

 

faire une pause lecture

 

Qu’entendons-nous par “retour à soi” ?

Dans cet article, je vous propose différents bienfaits de la lecture qui nous permettent de revenir à nous-mêmes. C’est-à-dire retrouver le contact avec notre être qu’on a peut-être perdu de vue, tout distraits que nous sommes par notre mode de vie actuel. Il peut notamment s’agir de :

  • retrouver la concentration dans notre mode de vie qui nous pousse à l’éparpillement
  • se réapproprier la solitude
  • retrouver le silence et la lenteur de notre rythme naturel
  • retrouver le contact avec notre vie intérieure, nos sensations et nos émotions.

Voyons cela plus en détails.

 

Comment réapprendre à se concentrer ?

Dans notre société connectée, tout nous pousse à zapper. Après la télévision, c’est maintenant internet et les réseaux sociaux qui nous font passer d’une activité à une autre à un rythme effréné.

vie stressanteAvez-vous remarqué comment les outils connectés se battent pour obtenir notre temps d’attention ? C’est à celui qui nous proposera le plus de notifications. Ou le prochain contenu super attirant. Tout cela est conçu pour attiser les circuits de la récompense dans notre cerveau. Tout en nous poussant à sauter d’une chose à l’autre constamment.

Même au travail, faites ce petit exercice : combien de fois êtes-vous interrompus en 15 minutes ? Alors que nous devrions être centrés sur une seule tâche, nous sommes sans cesse interrompus par des emails, des téléphones, des sollicitations diverses.

Même les enfants ont vu leur capacité d’attention chuter drastiquement, ce qui pose bien sûr des problèmes à l’école. Imaginez : nous sommes passé de 12 secondes en 2000 à 8 secondes ! Et cela principalement à cause des écrans et des réseaux sociaux.

Réapprendre à se concentrer est la première étape pour revenir à soi. Comment effectuer ce retour à soi si nous sommes incapables de le faire plus de quelques secondes ? Pour entrer pleinement en contact avec notre être, il nous faut plus de temps que cela…

 

Première étape : apprenez à dompter les interruptions.

Pour avoir une chance de résister à la tentation de la distraction, une seule solution : éliminer cette distraction. Notre cerveau est rarement suffisamment motivé pour y résister par lui-même.

Comment ?

  • Désactiver les notifications des applications de votre téléphone. La plupart des applications offrent cette possibilité dans les paramètres.
  • Définissez une plage de temps de durée limitée consacrée à consulter ces applications dans votre journée. Et tenez-vous à cette durée.
  • Mettez votre téléphone sur le mode avion lorsque vous avez besoin de rester concentrés.
  • Décidez de vous concentrer sur une tâche durant un temps donné, après quoi vous vous permettez une pause pour faire autre chose. Vous pouvez même utiliser une application de type Pomodoro pour vous aider à tenir cette discipline !

 

Deuxième étape : reprendre une activité qui demande une concentration de longue durée

Nous sommes tellement habitués à faire plusieurs choses en même temps, ou à passer d’une chose à une autre rapidement, que nous avons de plus en plus de peine à nous concentrer sur une seule tâche… Il nous faut retrouver une activité qui nous demande une concentration de longue durée et nous y ré-exercer.

Lire n’est pas une activité de zapping !

En lisant, nous sommes obligés de rester concentrés, sous peine de ne rien comprendre de notre lecture… Essayez de lire en vous interrompant sans cesse, c’est impossible.

moines zen lectureLire nous oblige donc à focaliser notre attention en un seul point. Et si le livre est bon, nous ne voyons plus le temps passer !

Au fond, la lecture est une sorte de méditation, au sens où elle développe notre attention sur une seule chose et dans la durée.

Pas envie d’apprendre à méditer ? Alors lisez 😉

 

Lire pour savourer la solitude

Le retour à soi demande une certaine dose de solitude. Mais la solitude fait peur à bien des égards. Nous avons tellement pris l’habitude d’être connectés que nous sommes sans cesse en interaction avec d’autres, même si ces interactions sont souvent virtuelles.

Mon maître de méditation nous racontait l’histoire d’une expérience scientifique où on demandait aux participants de choisir entre passer 15 minutes seuls à ne rien faire ou recevoir une décharge électrique. La majorité des personnes préféraient recevoir le choc électrique plutôt que de rester seuls avec eux-mêmes… La solitude est-elle devenue si désagréable ?

La lecture est par définition une activité solitaire. Mise à part la lecture à haute voix que l’on partage avec l’autre, ce qui est aussi merveilleux. Mais en général, on lit seul. Même entourés d’autres personnes, nous sommes seuls dans notre “immersion livresque”.

Lire peut donc favoriser un retour à soi dans le sens où nous retrouvons le plaisir d’une activité solitaire. La lecture donne de la valeur à ce moment que nous partageons avec nous-mêmes.

 

lecture solitude

 

Lire pour retrouver le silence et la lenteur

Vous l’aurez compris depuis le début de cet article, notre mode vie nous fait perdre certains choses favorisant l’introspection : la concentration, le goût de la solitude, mais également le silence et la lenteur.

Le retour à soi par le silence

Le silence est peut-être une des raisons qui font que la solitude peut faire peur. Avez-vous remarqué le nombre de personnes, surtout chez les jeunes, qui ont un casque sur les oreilles ? Même dans la bibliothèque où je travaille, les ados préfèrent écouter de la musique plutôt que de profiter du calme qui y règne.

Pour lire, il est tout de même plus facile d’être en silence, sous peine de se laisser distraire par les bruits ambiants. Je lis parfois dans le bus ou le train, et mon esprit ne peut s’empêcher d’être happé par les discussions autour de moi ! Rien de tel qu’un bon canapé dans un salon silencieux pour profiter au maximum de ce moment de détente.

La lecture est donc un bon moyen de retrouver des moments de silence vecteurs de plaisir et de détente.

Le retour à soi par la lenteur

Lire est par définition une activité lente. En tout cas par comparaison avec le reste de notre vie dont le rythme est de plus en plus trépidant. C’est principalement la technologie qui nous oblige à cette rapidité, les machines étant beaucoup plus efficaces que les humains.

  • Lorsque nous lisons, tout notre corps se détend.
  • Notre respiration s’apaise.
  • Nos yeux trouvent leur rythme sur la page.
  • Nos doigts en tournent une de temps en temps.

Nous sommes de retour à un rythme “humain” qui nous est naturel.

Un rythme qui nous ramène à nous-mêmes et à notre corps.

 

Lecture comme retour à soi

 

Lire pour nous ramener à notre vie intérieure

Voilà encore une autre manière dont la lecture nous reconnecte à nous-mêmes : elle nous remet en contact avec nos sensations et nos émotions. Sans cette connaissance de nous-mêmes, il est vraiment difficile de bien fonctionner et de communiquer de manière authentique avec les autres. Je vous en parlais notamment dans cet article sur la communication.

Comment la lecture opère-t-elle cette reconnexion ?

Lorsque nous lisons, nous nous identifions aux personnages et aux aventures qu’ils traversent. Souvenez-vous du dernier épisode de cette série sur les bienfaits de la lecture où je vous parlais de la lecture pour développer notre empathie. La fiction fait office de simulateur de réalité en nous permettant de vivre des sensations et des émotions par procuration. Cette connaissance émotionnelle nouvellement acquise peut nous permettre ensuite de mieux identifier et gérer ce que nous vivons personnellement.

Lorsque nous lisons, nous rapportons forcément le contenu de notre lecture à notre propre expérience, même de manière inconsciente. Nous évaluons ce que vivent les personnages en fonction de notre propre vie, nous comparons, nous jugeons parfois. Bref, nous sommes obligés de prendre position, au moins de manière subtile et intérieure. Nous ne pouvons pas vivre ce processus sans nous connaître nous-mêmes, sinon sur quoi nous basons-nous ? La lecture nous demande donc de questionner notre vie intérieure.

 

La lecture : meilleure méthode de retour à soi ?

Il y a évidemment de nombreuses autres méthodes qui nous permettent ce retour à nous-mêmes. En introduction, je vous parlais de la méditation qui a des effets très similaires à la lecture et même plus !

Il me tenait à cœur ici d’insister sur les bienfaits de la lecture car elle a l’avantage d’être une activité accessible à tous, facile à mettre en œuvre, gratuite et variée !

Et vous ?

Utilisez-vous la lecture comme moyen de vous retrouver ? Dites-le moi dans les commentaires !

 

 

Partager l'article :