Wouah, déjà le 26e épisode de “C’est lundi, que lisez-vous” ! Plein d’idées de lecture à portée de souris… Pour retrouver les 25 autres épisodes, c’est ici : tous les “C’est lundi”.

 

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books. Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons ! C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu les semaines passées ?

Dans le dernier épisode, je vous parlais de la collection Tabou des Editions de Mortagne, une collection québécoise développée spécialement pour les ados et traitant de sujets importants qui les concernent directement. J’en ai acheté quelques-uns pour ma bibliothèque scolaire et mon rayon “Lire Délivre” qui présente des romans en fonction de divers thématiques, dans l’idée de montrer aux élèves que la littérature peut directement toucher leur vie

En voilà deux que j’ai terminés !

Tout d’abord, celui qui m’a le plus plu : “Adios” de Nadine Poirier. Un roman qui parle de décrochage scolaire, de manque de confiance en soi, de voyage et de renaissance ! Malgré l’écriture toute simple et l’intrigue qu’on voit arriver à des kilomètres, cette histoire est touchante, pleine d’espoir et d’encouragement pour des élèves qui se retrouveraient dans la situation du narrateur, Sam. A mettre entre les mains de nos jeunes en difficulté !

Résumé : Sam est en échec scolaire à 18 ans. Il n’y arrive vraiment pas : l’école l’exaspère et son estime de soi s’enfonce inexorablement. Contre l’avis de sa famille et de ses amis, il quitte l’école du jour au lendemain. Mais pas facile de se retrouver avec tout le temps du monde devant soi et avec la responsabilité de se construire un futur… Il trouve un job dans un restaurant, pas agréable du tout évidemment, mais il parvient tout de même à économiser un peu d’argent. Sans motivation, avec un travail pourri et sa copine qui le quitte, Sam décide sur un coup de tête de partir, n’importe où pourvu que ce ne soit pas dans cet environnement familier qui l’étouffe. Peut-être arriverait-t-il à se retrouver s’il quittait cette vie déprimante ? Il prend le premier avion, une destination au hasard, et il se retrouve propulsé dans une réalité bien différente de la sienne : le Guatemala. Obligé de se débrouiller, d’apprendre une langue étrangère, de tisser des liens avec des personnes bien différentes de lui, Sam va se révéler à lui-même. Grâce au petit Marco, cireur de chaussures, à la belle Heidi, enseignante dans une école pour les plus démunis, Sam prend sa vie en main et se tourne vers les autres…

 

Deuxième roman de cette collection : “Love zone” de Chantal D’Avignon. Une histoire qui parle des premiers amours, de la difficulté de les vivre au milieu des amis, des parents, des doutes sur les sentiments : est-ce cela le vrai amour ? Comme pour “Adios”, il faudra peut-être que nos jeunes européens fassent quelques recherches sur Internet pour comprendre certains mots ou expressions bien québécois. Mais le truc le plus bizarre pour eux sera probablement le fait que l’intrigue se passe au début des années 2000 : l’époque de MSN, des chats en ligne où la webcam était un luxe. Des souvenirs pour moi qui ai 40 ans, mais l’inconnu pour nos ados d’aujourd’hui !

L’intrigue de ce deuxième roman m’a moins emportée que celle du premier, c’est un peu fleur bleue, mais j’imagine qu’elle reste prenante pour des jeunes qui s’y reconnaîtront. Le récit a l’avantage d’aborder tous les thèmes importants liés au couple chez les jeunes : la contraception, les premiers rapports sexuels, les relations avec les parents, le harcèlement en ligne, etc.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  C'est lundi, que lisez-vous ? #7 (spécial livres pour Noël !)

Résumé : Mich a 15 ans et elle voit ses copines s’éloigner d’elle, toutes occupées par leurs nouveaux petits copains… Elle aussi aimerait bien trouver l’amour et découvrir ce qu’être en couple veut dire. Alors, lorsqu’elle rencontre Lenny, elle est toute heureuse d’avoir aussi enfin un copain. Mais petit à petit, Lenny se révèle être très possessif et jaloux… Est-elle vraiment amoureuse de lui ? Arrive Pierre-Olivier qui lui est si gentil, si attentionné ! Mich découvre avec lui les véritables émotions du premier amour, les papillons dans le ventre et le désir d’être sans arrêt avec l’autre.

 

Mais je n’ai pas lu que des romans pour ados ! Je me suis plongée (et c’est bien le mot pour un roman de plus de 1000 pages !) dans “Le Chardonneret” de Donna Tartt. Difficile de résumer une histoire aussi dense et longue en quelques phrases, il y a tellement de rebondissements à la clé ! L’écriture est superbe, les descriptions longues mais tellement incroyables qu’on ne s’ennuie jamais. Une sacrée aventure littéraire dont on ne sort pas indemne…

Résumé : Théo est un jeune garçon qui vit seul avec sa mère à New-York. La journée a mal commencé car il doit se rendre à l’école pour un conseil disciplinaire… Mais avant cela, sa mère l’emmène au musée. Petit détail crucial car il se trouve piégé dans ce qui est un attentat majeur, fictif pour nous lecteurs mais ressemblant à ce que nous avons pu voir aux nouvelles ces dernières années. Il reprend ses esprits au milieu des gravats et de la fumée, à côté du vieil homme dont il avait bien remarqué la petite fille rousse l’instant d’avant. Malgré lui, il accompagne les derniers instants de l’homme qui lui donne sa chevalière et le conjure de décrocher et d’emporter un tableau hyper connu du mur de la salle : Le Chardonneret. Sain et sauf, il réussi à sortir de l’enfer du musée. Mais que faire lorsqu’on est un gosse qui a perdu sa mère et tous ses repères ? D’abord accueilli par la famille d’un camarade, il se voit ensuite forcé de suivre son père à Las Vegas, ville où il tombera dans la drogue et l’alcool, mais où il fera la rencontre de Boris, mi-ange gardien mi-démon tentateur. Les deux garçons verront leur futur intimement scellé et dominé par ce fameux tableau du Chardonneret…

 

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

Je lis un troisième roman de la collection mentionnée ci-dessus ! Il s’agit de “A la dérive” de Nadine Poirier, un récit sur les difficultés familiales, les enfants placés en famille d’accueil et la difficulté de se construire lorsqu’on n’a pas reçu assez d’amour. Je trouve le sujet bien traité : on comprend bien les tourments du personnage principal, entre envie d’être “normal” et aimé et peur de se faire rejeter encore une fois, qui l’empêchent de se lier aux autres…

Résumé : Avec une mère totalement démissionnaire, droguée et incapable de gérer sa famille, Nolan et sa sœur se retrouvent ballotés de famille d’accueil en famille d’accueil. Ils auraient pu se fixer dans une famille ou l’autre, mais Nolan fait à chaque fois tout pour être renvoyé. Vols, insultes, comportements inadéquats, il se rebelle, toujours avec l’espoir de pouvoir retourner chez sa mère. Ses nombreuses frasques lui valent d’être interné dans le “pavillon”, un centre de détention pour mineurs où il a déjà fait plusieurs séjours. A sa sortie, Nolan est placé séparément de sa sœur chez un couple habitant à la campagne. Il est leur premier pensionnaire et il se dit qu’il n’en fera qu’une bouchée comme à chaque placement. Mais chez Benoît et Juliette tout est différent : on le considère, on ne l’accable pas de règles à suivre, on le chouchoute avec de bons petits plats. Nolan est complètement désorienté ! Serait-ce possible de trouver des gens qui le respectent, qui l’encouragent, qui lui redonnent confiance en lui ? Grâce au voisin qui le prend sous son aile pour lui apprendre le travail manuel, grâce à cette fille à la jambe artificielle qui fait du jogging malgré son handicap, Nolan retrouvera-t-il le respect de lui-même ?

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

Dans mes dernières commandes pour ma bibliothèque, j’ai inclus plusieurs BD sur des thématiques de vie : l’obésité, la transidentité… Le prochain “C’est lundi” sera donc probablement un épisode spécial BD !

Je me réjouis de lire notamment “Appelez-moi Nathan” qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui s’est toujours sentie garçon…

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Quelles lectures avez-vous prévues pour l’été ? Partagez vos idées dans les commentaires 🙂 Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

 

Nullam id, nec ante. elit. non ut et, id porta.