Whoua, déjà le 25e épisode de “C’est lundi, que lisez-vous” ! Plein d’idées de lecture à portée de souris… Pour retrouver les 24 autres épisodes, c’est ici : tous les “C’est lundi”.

 

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books. Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons ! C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu les semaines passées ?

Le dernier épisode datant d’il y a déjà deux mois, j’ai eu le temps de lire pas mal de livres depuis lors ! En voilà quelques-uns qui m’ont particulièrement plu !

(…si vous voulez suivre mes lectures, je vous propose encore d’autres chroniques sur mon compte instagram…)

Pour commencer, un titre qui m’avait tout l’air d’un roman de développement personnel : “Le jour où je me suis aimé pour de vrai” de Serge Marquis. J’avoue que le début de ce roman m’a laissé songeuse… Un si petit garçon qui se préoccupe de choses si profondes, sa mère tellement démunie… C’en était un peu trop caricatural ! Puis, je me suis laissée prendre par l’histoire dont la fin est juste incroyable de beauté… En tant que pratiquante bouddhiste, j’y ai trouvé une authentique sagesse, rare dans les romans de développement personnel… Chapeau Monsieur Serge Marquis !

Résumé : Maryse est une éminente oncologue qui sauve les enfants du cancer. Vaincre la maladie, sauver des vies, c’est un combat inconscient pour sa propre importance, sa gloire à elle, la médecin parfaite et intouchable. Mère de Charlot, dont le père l’a abandonnée, elle ne sait que faire lorsque son petit garçon se met à lui poser des questions sur l’ego… Des questions bien trop grandes et profondes pour ce petit bout d’homme encore trop jeune pour ça. Mais aussi pour sa mère qui, sous l’emprise de cet ego justement, se retrouve à devoir regarder ce qu’elle n’a jamais voulu voir. Tel un maître spirituel malgré lui, Charlot bouleverse les vies de ceux qui l’entourent et sème la sagesse jusque dans les situations les plus difficiles qu’il aura à vivre.
La rencontre de Charlot et Marie-Lou, petite fille aussi déconcertante que lumineuse, le psy secrètement amoureux de Maryse qui prend régulièrement la parole sur quelques pages en italique, comme pour apporter un autre regard au lecteur, autant d’aspects de cette histoire qui nous accrochent ! Je vous conseille cette lecture 🙂

 

Voilà un autre roman dont je n’attendais pas grand chose si ce n’est un moment de détente : “La chambre des merveilles” de Julien Sandrel. Finalement, j’ai été agréablement surprise ! Alors oui, l’histoire n’a rien de très surprenant, mais c’est frais, sympathique à lire, à la fois touchant et grave, mais aussi très drôle : une bonne lecture d’été !

Résumé : Thelma est une mère affairée, hyper impliquée dans son travail. Tellement impliquée qu’elle ne sait plus écouter Louis, son garçon de 12 ans, lorsqu’il en a besoin… Frustré, Louis s’élance sur son skate et… passe sous un camion. Le coma, l’affolement, la culpabilité, la peur de perdre la chair de sa chair… Thelma lutte jusqu’à ce qu’elle trouve le cahier où son fils notait tous ses rêves. Puisque Louis ne semble pas vouloir se réveiller, Thelma va se lancer dans l’aventure folle de vivre chacun de ces rêves et les raconter à son Louis endormi. Qui sait, ça lui donnera peut-être envie de choisir la vie ? Thelma se lance alors dans une folle épopée, retrouvant un lien avec sa propre mère au passage, et qui sait si Louis y sera sensible ?

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  C'est lundi, que lisez-vous ? #15

Dans un registre très différent, voilà “Se réjouir de la fin” d’Adrien Gygax, jeune auteur suisse dont c’est le deuxième roman. C’est un petit livre qui invite à la nostalgie, à l’introspection, à la tristesse éventuellement, à la douceur aussi. Un livre qui aborde le sujet sensible de la grande vieillesse, de la fin de vie, de la mort qui approche. Un livre pour réfléchir à cette phase de la vie sans se plomber le moral !

Résumé : C’est l’histoire d’un vieil homme au crépuscule de sa vie. Dans sa chambre de home pour personnes âgées, il raconte par petites touches son quotidien. Ce qui lui manque, ce qui éclaire encore ses journées, ce (et ceux… ) qu’il doit quitter. Chaque chapitre est l’occasion d’aborder un aspect de ce quotidien qui se dissout petit à petit. Ni drame de la fin de vie, ni idéalisation de la vieillesse, le ton est juste, beau, drôle et tendre aussi. On verse une petite larme et on sourit. Que reste-t-il quand on a presque plus rien si ce n’est nos souvenirs et les petites choses d’un quotidien qu’on ne maîtrise plus vraiment ?

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

En fait, je viens de le finir… Je vous présente “Mon coeur contre la terre” de Eric de Kermel. Comme j’aime la montagne, j’aime aussi lire sur la montagne. Alors, quand j’ai découvert ce roman qui a pour cadre la magnifique Vallée de la Clarée que j’ai pu visiter il y a quelques temps, cela m’a tout de suite attirée ! Un livre qui parle de montagne donc, mais aussi d’écologie, de la dualité ville-montagne, du loup, de parcours de vie, d’épuisement, de retrouvailles, d’apaisement, de simplicité et de beauté !

Résumé : Lorsqu’elle était petite, Ana voulait être écologiste… Devenue adulte, elle a presque réalisé son rêve puisque la voilà écologue : un métier qui étudie l’impact de l’humain sur son environnement et la biodiversité. Elle se donne corps et âme à cette activité jusqu’à ce qu’elle commette une erreur qui la pousse à fuir dans sa Vallée natale de la Clarée. Retrouvant ses racines, la nature, les sommets qu’elle a tant parcourus avec ses amis, elle fait le point sur sa vie, sa relation ratée avec son ex, son fils parti se perdre dans les étendues de l’Alaska, ses amis qu’elle n’a pas vus depuis si longtemps et qui pourtant tiennent encore une grande place dans son coeur. Et cette activité professionnelle qui devrait la conduire à protéger cette nature qu’elle aime tant mais qui la pousse parfois à trahir son idéal… Entourée et hébergée par son oncle Pasco dans le refuge de montagne qu’il tient, Ana renoue avec la vraie vie et se reconstruit petit à petit.

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

En quittant ma bibliothèque pour les vacances, j’ai pris avec moi plusieurs volumes de la collection Tabou des Editions de Mortagne. Dans l’optique d’amener à mes élèves la bibliothérapie et le plaisir de lire des romans tout en s’aidant à se comprendre et à comprendre le monde, je suis à l’affût de livres pour les jeunes qui pourraient correspondre à ce projet (voir l’interview des bibliothécaires fondatrices du projet Lire Délivre !).

Je vais donc en lire quelques-uns durant l’été pour découvrir cette collection et voir comment la proposer au public de ma bibliothèque. Par exemple : “La rage de vivre” de Emmanuel Lauzon, un roman qui parle du Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité.

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Quelles lectures avez-vous prévues pour l’été ? Partagez vos idées dans les commentaires 🙂 Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

 

Partager l'article :