C’est lundi ! Donc, nouvel épisode de “C’est lundi, que lisez-vous”

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books.

Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons !

C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Dans le précédent épisode, je vous annonçait ma lecture de “Dans la forêt” de Jean Hegland. Résultat ? Comme je le pressentais, il s’agit d’un livre un peu “trop” d’actualité. J’avoue n’avoir pas été très à l’aise à la lecture des deux premiers tiers du récit, tant il nous transporte dans un futur que nous n’aimerions pas vivre mais qui, de plus en plus, pourrait un jour devenir réalité si nous ne faisons rien…

La psychologie des personnages est tellement précise et intelligemment écrite que nous pouvons ressentir dans nos tripes la lente déchéance de ces deux filles, livrées à elles-mêmes en marge d’une société effondrée. Heureusement, le dernier tiers du récit remonte la pente et transmet un message d’espoir, même si rien n’est fondamentalement résolu.

Une histoire, très bien écrite, qui fait réfléchir et qui fait écho à la mode actuelle du survivalisme et de la collapsologie…

Résumé : Nell et Eva sont deux soeurs, vivant avec leurs parents dans une maison isolée, dans une forêt d’Amérique du Nord. Eva se destine à devenir une grande danseuse étoile, alors que Nell rêve de Harvard, le nez dans les livres. Leur mère meurt d’un cancer, puis leur vie glisse petit à petit vers le chaos alors que la société dans laquelle elles vivent s’effondre doucement. C’est d’abord des coupures d’électricité de plus en plus fréquentes, puis le carburant qui vient à manquer. Les écoles et les magasins ferment, les maladies font de plus en plus de dégâts, les gens fuient ou s’enferment chez eux. Isolés de force au milieu de leur forêt, sans électricité ni essence, les deux filles et leur père organisent la résistance : culture d’un potager pour la nourriture, coupes de bois pour le chauffage et la cuisine, débrouille pour tout le reste. Puis le drame se produit : le père meurt en tronçonnant du bois et les deux jeunes femmes se retrouvent livrées à elles-mêmes. En huis-clos, coupées du monde, elles s’aiment et se déchirent au fil de l’espoir/désespoir, du danger omniprésent et de l’angoisse de l’avenir. Comment survivre alors qu’elles n’ont plus rien et qu’elles sont sans nouvelles du monde extérieur ? Petit à petit, elles se tournent vers cette forêt, impressionnante mais nourricière, qui pourrait bien être leur planche de salut.

 

Le deuxième livre que je vous propose est un petit carnet de développement personnel : “Janvier, célébrer le nouveau” de Cécile Blanche. L’auteure prévoit une collection d’un carnet par mois sur une année pour nous accompagner vers le mieux-être au quotidien à travers méditations, visualisations, réflexions, citations et autres rituels.

Chacun est libre de l’utiliser comme il le désire : en suivant l’ordre proposé ou en piochant un exercice selon l’envie. Les visualisations guidées sont même disponibles librement au format audio sur le site de l’auteure.


Résumé : Ce premier carnet dédié au mois de janvier nous guide dans une réflexion sur la nouvelle année : bilan de l’année écoulée, pensées positives pour l’année à venir…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Lâcher prise : comment dire oui à la vie !

 

Le carnet du mois de février est également disponible : “Février : Je m’aime”  !

 

 

 

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

Je lis peu de littérature jeunesse, mais quand Alexandra Ughetto m’a proposé son livre “Chloé des loups”, quelque chose m’a accrochée. Travaillant dans une bibliothèque scolaire, je me suis aussi dit que ce livre pourrait trouver sa place dans les lectures de mes élèves… Et j’ai vu juste !

Même si je ne l’ai pas encore terminé, ce roman m’enthousiasme ! C’est une histoire à la fois simple et profonde, prenant place dans une galaxie imaginaire semblable à notre monde et pourtant bien différente. Un monde futuriste où chaque être est charnellement lié à la roche et donc à la nature. C’est cette nature omniprésente, parfois magique, et ce lien des personnages avec leur monde physique qui me touche. Un lien que nous avons tellement tendance à perdre actuellement et qui pourtant est crucial…

Ce livre se veut un roman de développement personnel pour ados, et effectivement quelques pages sont consacrées à ce que l’héroïne écrit dans son carnet intime, à savoir ce qu’elle apprend sur la vie et les outils qui l’aident à faire face aux difficultés. Pensée positive, méditation, gestion des peurs, des concepts importants expliqués simplement pour être accessibles aux plus jeunes, tout en étant très bien intégrés dans le récit. Pour une fois, je n’ai pas l’impression de lire une histoire prétexte à de bonnes paroles de développement personnel, mais plutôt des conseils habilement distillés sans trop y paraître.

Bref, vous l’aurez compris, ce roman m’a emballée et je ne manquerai pas de le conseiller à mes élèves !

Résumé : Chloé vit dans la galaxie d’Anturia où chaque être est lié à une roche, sa “löcelle”, sur laquelle la personne va vivre et dans laquelle elle sera enterrée à sa mort. Les gens se déplacent de löcelle en löcelle grâce à des plateformes de transport volantes qui se manifestent lorsque leur propriétaire y pense. Malheureusement pour la jeune fille, elle est la dernière héritière de la lignée des loups, une lignée ultra violente dont les détenteurs maltraitent des loups sauvages et agressifs pour soi-disant les dompter et apprendre à surmonter la peur. Lorsque sonne son 18e anniversaire, Chloé sait que son père lui apportera “sa” louve qu’elle devra subir pour le reste de ses jours. Heureusement, Chloé est bien entourée par son ami Raphaël et sa meilleure amie Annabelle. Accompagnée d’Annabelle, la jeune fille entreprend un chemin initiatique à la découverte de son être véritable car elle pourrait bien réaliser qu’elle n’est pas ce qu’elle croit… Grâce à la découvertes d’anciennes bibliothèques secrètes et oubliées, les deux filles plongent à la découverte du passé d’Anturia.

En parallèle à l’histoire de Chloé, le lecteur suit celle d’Aelig quelques centaines d’années auparavant. A cette époque reculée, Anturia est bien différente. Les humains vivent en connexion avec les esprits et la nature, sous la direction des trois lignées de l’esprit, du savoir et du pouvoir. Aelig est reconnue très jeune comme la nouvelle détentrice de la lignée de l’esprit et elle remplace sa mère à ce poste alors que les ténèbres se répandent sur Anturia. Un nouvel Ordre renverse l’ancien, instaurant un régime de terreur et coupant les Anturiens de leurs racines traditionnelles…

 

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

Voici un livre que j’ai tout juste commencé il y a déjà plusieurs mois… C’est maintenant le moment de le reprendre et de le terminer !

Il s’agit de “L’acceptation radicale” de Tara Brach, un livre sous-titré “Pour une estime de soi contagieuse” dont le début m’avait déjà beaucoup plu. A venir dans le prochain épisode !

 

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Partagez vos lecture dans les commentaires 🙂

Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

Partager l'article :