C’est lundi ! Donc, nouvel épisode de “C’est lundi, que lisez-vous”

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books.

Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons !

C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

J’avais beaucoup aimé “Mangez-moi” d’Agnès Desarthe, je me suis donc laissée tenter par “Une partie de chasse” trouvé dans une boîte à livre. J’avoue que j’ai été surprise par ce roman, je ne m’y attendais pas, malgré le résumé qui finalement reprend exactement le contenu de l’intrigue mais ne laisse en rien présager de l’ambiance !

Une sorte de conte qui commence de manière très terre à terre, puis les évènements prennent une tournure beaucoup moins réaliste et presque métaphorique. On se demande finalement si l’auteure nous entraîne dans un rêve, tenant à la fois du cauchemar et de l’aventure initiatique.

Je suis restée mitigée… Ce n’était pas une lecture désagréable, mais je n’aime probablement pas assez les récits sortant du réel pour l’apprécier pleinement.

Résumé : Tristan peine à s’intégrer dans la région où il s’est installé avec sa femme, qui lui propose de partir à la chasse avec trois hommes du village, histoire de tisser des liens. Des hommes plutôt vulgaires et violents, bien à l’opposé de Tristan qui tremble à l’idée de devoir tuer un animal. Alors, quand il tire sans le faire exprès sur un lapin, il le fourre dans sa gibecière à l’insu des autres, espérant le sauver. Arrive l’incident qui va faire basculer le récit : l’un des trois hommes tombe dans un trou profond, se blessant, incapable de se sortir de cette mauvaise passe. Les deux autres s’en vont chercher de l’aide, laissant Tristan veiller sur le malheureux. Surgit alors une tempête qui s’avère cataclysmique : le pays est inondé. Tristan et l’homme se terrent comme des bêtes dans leur trou, dans le noir, pour survivre, tandis qu’au village les gens montent sur les toits. La relation entre les deux hommes dérape à l’aveu d’une vérité que Tristan aurait préféré ne jamais entendre…

A noter les passages de “discussion” entre le lapin prisonnier de la gibecière et Tristan : le lapin philosophant sur sa propre condition de lapin et sur le comportement du genre humain. Un dialogue ajoutant à l’ambiance onirique du récit !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  "Les langages de l'amour" par Johanna (Les livres et vous #4)

 

 

Après le roman précédant, voilà un récit très réel et concret ! “Teintes d’automne” d’Henry D. Thoreau, poète naturaliste, père du “nature writing”, un petit fascicule se lisant rapidement. Je m’attendais à être emportée par de belles descriptions, de la poésie, à rêver à la nature colorée de l’automne bien au chaud dans mon lit. J’ai été un peu déçue… Malgré le faible nombre de pages, on s’ennuierait presque. Les descriptions sont un peu arides à mon goût, parfois répétitives, et probablement plus intéressantes pour quelqu’un connaissant la région en question.

C’est le premier volume de Thoreau que je lit, après être tombée sur maintes mentions de cet auteur dans d’autres livres en rapport avec la nature. Il semble être une telle référence auprès d’autres écrivains que j’admire que je ne peux pas en rester là : il faudra que je lise d’autres livres de lui pour me faire un avis éclairé !

 

Résumé : Thoreau nous livre une sorte de journal de bord de ses observations des végétaux de la Nouvelle-Angleterre à l’automne. Les herbes violettes, l’érable rouge, l’orme doré, le chêne écarlate : l’auteur nous dresse le tableau de l’évolution automnale de chaque espèce qu’il admire lorsque de ses promenades, faisant l’éloge de tant de beauté et de couleurs vives qui l’enchantent. D’après lui, nos forêts européennes feraient bien pâle figure devant le spectacle nord-américain…

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

De temps en temps, je suis approchée par des auteurs qui s’auto-éditent et qui désirent m’envoyer leur livre. C’est ce qui s’est passé pour ce roman, “Il aura fallu une seconde” que le mari de l’auteure, qui assure sa publicité avec brio, m’a proposé de découvrir.

Je réserve mon avis pour le prochain “C’est lundi” car je viens de le commencer. Mais je peux déjà dire qu’il semble se profiler dans la catégorie des romans feel-good à tendance développement personnel. Pas facile d’écrire ce genre de roman sans tomber dans la caricature et l’histoire-prétexte… On verra pour celui-ci 😉

 

Résumé : Le jour où Léa quitte son compagnon, c’est tout le reste de sa vie qu’elle perd : son appartement, son travail, ses repères. Comment pourra-t-elle se reconstruire ?

 

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

Vous l’avez peut-être vu en librairie, il m’a fait de l’oeil… Le nouveau livre de Saverio Tomasella, co-écrit avec Carol Pirotte, “Tu ne le sais peut-être pas, mais tu as un don”.

Sous-titré “10 contes merveilleux pour apprendre à se connaître”, il nous parle d’empathie, d’intuition, de clairvoyance, de guérison et de tous ces dons dont nous sommes porteurs sans forcément le savoir…

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Partagez vos lecture dans les commentaires 🙂

 

Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

Partager l'article :