C’est lundi ! Donc, nouvel épisode de “C’est lundi, que lisez-vous”

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books.

Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons !

C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Aujourd’hui, je vous présente deux livres : un très drôle et un pas drôle du tout… J’aime bien varier les styles et les énergies et j’ai été servie lors de mes dernières lectures !

Commençons par le livre pas très drôle (mais tout de même très bien, ne fuyez pas !) : il s’agit de “Chanson douce” de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, rien que ça.

Un récit qui glace le sang dès les premières pages lorsqu’on comprend le thème central du livre : une nounou a tué les deux enfants dont elle avait la charge. Pas de mystère donc, pas de style roman policier, mais un minutieux décorticage des mécanismes psychologiques de la descente aux enfers qui ont menés à ce drame horrible.

J’avoue avoir parfois ressenti un certain malaise à la lecture de ce livre tant les descriptions psychologiques des personnages sont réalistes et font froid dans le dos. On assiste à la mise en place de schémas malsains entre les protagonistes, on a juste envie de les secouer, de les aider à y voir clair pour couper court à la spirale dont on connaît déjà le dénouement en tant que lecteur ! Une lecture parfois éprouvante vu le sujet, mais une écriture prenante et intelligente. Une histoire tragique sur fond d’exclusion sociale. (Apparemment, ce livre a donné naissance à un film, mais je vous avoue que le sujet ne me donne pas envie de le voir…)

Résumé : Louise est une nounou parfaite. Avec elle, tout est nickel, propre, organisé, les enfants l’adorent. Alors quand Myriam et son mari l’engagent pour s’occuper de leurs deux enfants, elle leur devient vite indispensable. Mais Louise cache un passé difficile : un défunt mari maltraitant, une fille partie refaire sa vie loin d’elle, un studio minable, des dettes laissées par son mari. Elle s’attache à cette famille “parfaite” autant que la famille s’attache à elle, nounou “parfaite”. Peu à peu, Louise ne supporte plus l’idée que ce que représente cette famille ne soit pas à elle, qu’elle restera toujours une invitée en marge, acceptée ou remerciée selon les besoins des autres…

 

 

Après le récit tragique précédent, détendez-vous avec “Jésus m’aime” de David Safier ! Un roman sans autre prétention que celle de nous faire rire et de nous détendre.

Histoire loufoque, décalée et vraiment tirée par les cheveux, bourrée de références à la Bible et à la vie de Jésus sans jamais tomber dans la moquerie, vous en profiterez davantage si vous connaissez un peu le sujet.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  C'est lundi, que lisez-vous ? #14

Résumé : Marie, jeune femme mal dans sa peau et désespérée de réussir enfin à garder un homme, tombe amoureuse de Joshua, le charpentier venu réparer son toit. Il se trouve que ce bel homme mystérieux n’est autre que Jésus revenu sur terre pour la bataille finale contre le Mal ! Le diable rassemble justement ses troupes : la sœur de Marie (révoltée par la récidive de son cancer), l’ex de Marie (frustré d’avoir été abandonné au pied de l’autel alors qu’ils allaient se dire oui…), un pasteur ayant retourné sa veste… Marie arrivera-t-elle a convaincre Dieu que les humains valent la peine d’être sauvés ? Jésus cédera-t-il à la tentation de l’amour humain ?

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

Je suis en train de terminer un roman qui m’a absolument captivée et touchée : “Murène” de Valentine Goby. Tout en présentant un récit de fiction, l’auteure, qui semble s’être abondamment documentée sur le sujet, nous fait vivre les débuts du handisport dans les années 50 à travers le personnage d’un grand brûlé, amputé des deux bras, qui se met à la natation.

La première partie du récit est assez dure, mais l’espoir renaît peu à peu, avec des hauts et des bas, mais toujours avec lumière et humanité. Insérant quelques réflexions en tant que narratrice qui, en 2019, regarde avec recul la situation des handicapés de l’époque, Valentine Goby nous dresse les portraits de ces mutilés de guerre ou civils qui un jour décident de dépasser leurs handicaps pour montrer au monde qu’eux aussi peuvent se dépasser physiquement. Une belle histoire de résilience et de reconstruction de l’être !

Résumé :  François est jeune, beau et fort. En cet hiver rude et glacial, il marche à travers la campagne immaculée. Trop de neige pour voir le panneau “danger”, il monte sur un wagon à l’arrêt et c’est le drame. Un arc électrique le brûle profondément, le laissant pour mort. Retrouvé par miracle, les médecins n’ont qu’une seule solution pour le sauver : lui amputer les deux bras au niveau de l’épaule, pas même un moignon pour fixer une future prothèse. Soins douloureux, rééducation difficile, désespoir d’une jeunesse brisée, incapacité de travailler, amnésie qui lui fait oublier jusqu’à sa bien-aimée, François n’est plus qu’un handicapé dépendant du bon vouloir de son entourage. Jusqu’au jour où il entrevoit une murène dans l’aquarium qu’il visite avec sa soeur : elle lui ressemble, une silhouette longue et sans bras ! Il veut devenir murène et se met à la natation.

Mention spéciale pour la scène, vers la fin du livre, où François redécouvre l’amour physique, lui sans bras, elle sans jambe : la description est d’une délicatesse et d’une poésie absolue, à vous tirer les larmes…

 

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

Difficile de passer à côté de “La panthère des neiges” de Sylvain Tesson, grand succès en librairie… J’avais beaucoup aimé “Dans les forêts de Sibérie” de cet auteur, et je viens de voir deux films impliquant Vincent Munier, le photographe animalier qui embarque Tesson dans cette aventure à la recherche de la mythique panthère. C’est donc le bon timing pour lire ce nouvel opus du voyageur, je vous en reparle dans un prochain article spécial aventures…

 

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Partagez vos lecture dans les commentaires 🙂

 

Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

Partager l'article :