Cet article nous est proposé par Irène du blog mon-agenda-bien-etre.com !

Merci à Irène de nous aider à prendre soin de notre cerveau 😉

Bonne lecture, Aline

 

Aujourd’hui, nous n’allons pas parler des bienfaits du thé vert, du curcuma, de la spiruline, de la natation, ni de la marche nordique 😆. Nous allons parler des bienfaits de la lecture !

La lecture est une activité qui, malheureusement, intéresse de moins en moins les gens. Bien qu’une dernière étude IPSOS semble annoncer une bonne surprise : en 2019, 88% des français se déclarent lecteurs, soit une hausse de +7% par rapport à 2017. La réalité “globale” est tout autre puisque, selon la même étude, en 2019 comme en 2017 et 2015, la dynamique de lecture reste à la baisse… Les excuses ? 63% des non-lecteurs disent préférer consacrer leur temps à d’autres loisirs.

En effet, avec la montée en puissance des nouvelles technologies, il devient très rare de voir des jeunes se lancer dans des lectures de toutes sortes. Ils vont par exemple plutôt pratiquer une activité sportive ou visionner des séries en ligne. Pourtant, la lecture cache bien des secrets qui peuvent permettre de franchir des paliers insoupçonnés. Selon de nombreuses recherches, celle-ci aurait des impacts conséquents sur le cerveau de l’homme et de nombreux bienfaits. Mais lesquels ? Zoom sur 3 bienfaits de la lecture sur notre cerveau.

 

La lecture protège notre mémoire

Le principal bienfait de la lecture est de nous rendre heureux, c’est un fait ! Qui n’a jamais dévoré un livre jusqu’à 3 heures du matin ? Oui je parle d’aujourd’hui, même avec Netflix ! 😁

Je pense notamment à ma collègue de travail qui, après une nuit blanche passée à dévorer un livre, arrive le lendemain au travail avec des petits yeux 😆.

Des cernes oui…MAIS radieuse d’avoir dévoré un roman passionnant !

Forts de ce constat, revenons à la mémoire et à notre santé mentale : nous pouvons également affirmer sans trembler, lire des livres protège le cerveau et notre mémoire !

Des études scientifiques viennent prouver que la lecture permet d’aider à lutter contre des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Ainsi, selon une étude publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences, la pratique régulière de certaines activités (puzzle, jeu d’échecs, lecture) permet aux personnes de réduire de 2,5% le risque de développer la maladie d’Alzheimer ou une démence.

 

les bienfaits de la lecture sur le cerveau

 

Cela semble une évidence : comme pour les autres organe, il nous faut entretenir notre cerveau, le solliciter afin qu’il ne se détériore pas trop vite. N’avez-vous jamais ressenti cette sensation, après une longue période d’absence au travail, d’avoir tout oublié ? Eh bien, c’est un peu comme lorsque l’on se remet au sport après un long arrêt, la performance n’est pas vraiment au rendez-vous, votre corps a perdu de son efficacité.

Comme le conclut, très justement Robert P. Friedland, le professeur de l’étude ci-dessus :

Tout comme une activité physique renforce le coeur, les muscles et les os, une activité intellectuelle renforce le cerveau et l’aide à lutter contre certaines maladies.

Une autre étude réalisée et publiée dans la revue Neurology met en évidence le fait que la population ayant une pratique de lecture régulière possède un taux de détérioration cognitive considérablement réduit d’environ 32%. Cela permet de maintenir notre cerveau, cet organe essentiel à l’homme, en pleine santé, mais aussi de garder un esprit vif.

Mon conseil à toutes les personnes souffrant de pertes de mémoire ? Lire un livre le soir ou un bon roman au lieu de regarder la télévision sera un bon moyen de faire le plein de “vitamines anti-vieillissement” ! Bien entendu, rien ne vous empêche d’ajouter une cure d’oméga et d’antioxydants 😄 pour booster encore plus vos capacités intellectuelles.

 

Mieux lire et comprendre les gens qui nous entourent : un bienfait de la lecture inattendu…

L’un des bienfaits de la lecture sur notre cerveau est issu des résultats de recherche de David Comer Kidd et Emanuele Castano, qui ont publié dans la prestigieuse revue Science en 2013. Depuis, cette étude a été reproduite en 2018 et révèle que lire certains extraits bien précis d’une fiction littéraire pourrait s’avérer très bénéfique dans la compréhension du comportement humain. Autrement dit, en lisant quelques fictions littéraires très connues comme des ouvrages récompensés par un prix ou encore écrits par un auteur reconnu, vous pourrez acquérir des pouvoirs incroyables. Whaou, mais de quels livres parlons-nous ? Vous devez (comme moi) vous demander… “Quel livre dois-je acheter pour me transformer en super héros ?!”

Eh bien… Les livres bénéfiques sont par exemple :

  • Des œuvres de Patrick Modiano, écrivain reconnu qui a reçu la prestigieuse récompense du prix Nobel de littérature le 9 octobre 2014. Cet écrivain explore le passé avec une extrême minutie, tourné vers l’intériorité, il met l’accent sur le détail et la nuance.
  • Ou Jean Marie Gustave Le Clezio qui obtient le prix Nobel de littérature en 2008. Cet écrivain est qualifié “d’écrivain de nouveaux départs, de la rupture, de l’aventure poétique… d’explorateur de l’humanité”.

Ainsi, selon ces études, vous expérimenterez une évolution notable de la “théorie de l’esprit” , ou “mentalisation”, et votre cerveau aura tendance à mieux discerner, et pourquoi pas prédire, le comportement des gens qui vous entourent. Ainsi, les effets positifs de la lecture se manifestent à court terme et on observe une liaison positive entre la culture à travers la lecture et la performance à un test permettant de mesurer la capacité de théorie de l’esprit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comprendre le roman graphique (et sa place en bibliothérapie)

Cette capacité à mieux interpréter et ressentir les émotions d’autrui est une composante de l’empathie. Cela signifie donc que la lecture augmente notre empathie ! Or, saviez vous que l’empathie nous permet d’améliorer notre vie, notamment professionnelle ? Par exemple grâce à une meilleure communication avec les autres et une amélioration de notre bien-être au travail.

 

La lecture rend notre cerveau plus VIF !

Selon certaines recherches, il semblerait que le cerveau devienne plus réactif suite à une lecture récurrente et à long terme. Notre cerveau est plus vif et l’activation de certaines zones augmente. Génial, on a trouvé notre Ginseng cérébral !

 

Bienfaits sur le cerveau

 

Ici encore, grâce à l’imagerie médicale, on a pu mettre en évidence certains effets de la lecture sur le cerveau : Berns et ses collègues ont publié en 2013 dans la revue Brain connectivity des résultats d’une recherche menée sur des sujets proches d’eux. Ils leur ont fait lire chaque soir, et ceci durant 9 jours, 30 pages de la célèbre œuvre à succès “Pompeii : A Novel”, écrit par Robert Harris. Les chercheurs ont découvert que la lecture met au travail plusieurs régions du cerveau :

  • le gyrus angulaire et supramarginal gauche
  • le gyrus temporal droit
  • le cortex somatosensoriel bilatéral

On découvrira donc qu’une lecture récurrente augmente d’une manière significative l’activité de ces zones du cerveau. Les deux premières zones ont précédemment été associées à la capacité de mettre les choses en perspective et à la capacité de comprendre une histoire. Certaines de ces connexions (dans la troisième zone) durent dans le temps, ce qui suggérerait un mécanisme potentiel pour ce qu’on appelle “sématique incarnée” ou “embodied semantics” en anglais (une théorie impliquant l’existence de zones spécialisées du cerveau reliant le sens d’un mot avec l’unité moteur sensorielle associée au sens du mot : par exemple, le concept de “frapper” serait représenté dans les zones moteurs contrôlant l’action de frapper). Tout comme la visualisation d’un mouvement dans le sport peut nous aider à mieux effectuer ce mouvement “en vrai” par la suite grâce à l’activation des mêmes neurones, lire pourrait nous transporter dans la peau du protagoniste de l’histoire et laisser des traces dans notre cerveau comme si nous avions vécu son histoire. Ces changements neuronaux suggèrent donc que la lecture d’un roman permettrait d’entrer de s’identifier aux personnages dont nous lisons les aventures, ce qui améliore la théorie de l’esprit. 

La lecture est donc un merveilleux moyen pour garder notre cerveau en alerte. Pourtant ATTENTION ⚠️, tous les supports ne se valent pas ! En effet, toujours grâce à l’imagerie, on a pu montrer que la lecture d’une page web ne fait pas travailler les mêmes zones du cerveau. Elle stimule les zones responsables de la prise de décision et de la résolution des problèmes. La lecture d’un document papier, elle, stimule les zones cérébrales de la mémoire, de la parole et du traitement visuel. Or, ces zones sont à stimuler impérativement, surtout lorsque l’on prend de l’âge. Une étude réalisée par le psychologue Erik Wästlund de l’Université suédoise de Karlstad montre ainsi que les élèves se souvenaient mieux de leurs cours en étudiant avec des manuels en papier. Pourquoi cette différence dans les bénéfices? Cela proviendrait d’une charge cognitive plus importante lors d’une lecture sur support numérique. Pourquoi ? Eh bien parce que le côté polysensoriel du papier (odeur, toucher, épaisseur du livre…) permettrait une approche plus agréable, réduirait le stress et permettrait une meilleure mémorisation !

En conclusion le bon vieux livre papier n’est pas mort face à la liseuse i-tech ! OUF 😅

 

Ne faites donc pas l’impasse sur la lecture et ses bienfaits !

Mais… En connaissant les bienfaits de la lecture, pourquoi le nombre de lecteurs est-il en baisse ? D’après l’étude IPSOS, 72% des Français non-lecteurs précisent que le principal frein à lire plus de livres est le…”manque de temps”. Pourtant, à la vue de tous ces bienfaits, je pense qu’il devient prioritaire de s’organiser et mettre en place des astuces pour gagner 1H de plus dans son planning et lire un bon livre.

Vos neurones et votre santé vous diront merci ! 😄

 

Pour conclure, en plus de votre activité sportive, de séances de relaxation ou de pilates, n’oubliez pas votre séance de lecture accompagnée d’un thé vert, dans votre cure de “vitamines anti-âge”.

J’espère que cet article vous aura donné envie de consacrer plus de temps à la lecture. Que cela soit pour votre développement personnel ou pour vous évader, n’hésitez pas à plonger dans un roman, un livre pratique, une BD ou un manga ! Si vous souhaitez faire des heureux, sachez que ces trois catégories sont celles qui séduisent le plus, donc vous ne risquez pas de faire d’erreur !

La lecture fait donc partie des habitudes à introduire chez les grands et chez les tout petits. Histoire du soir, contes, comptines, il existe de nombreux formats pour séduire vos enfants dès le plus jeune âge et les conduire dans l’apprentissage de la lecture, inutile de commencer avec Voltaire 🤣. Lire des histoires est une pratique qui, réalisée régulièrement, permettra d’ancrer durablement cette nouvelle activité bien-être. Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière d’introduire des activités bien-être dans votre quotidien agité, vous pouvez me retrouver sur mon site Mon Agenda Bien Etre (MABE pour les intimes 😁). Vous pourrez découvrir par exemple des astuces pour réduire le stress.

A bientôt, bonne lecture et bonne santé ! 😘 Irène

 

Partager l'article :