Cet article vous est proposé par A. Diter. Retrouvez-la sur son compte LinkedIn !

 

Votre enfant est anxieux, mais vous ne trouvez pas de solution pour le sortir de ce cauchemar ?  De la peur du noir à la crise de panique, les symptômes d’angoisse vous pèsent sûrement autant qu’à lui. Cela est bien compréhensible ! Face au stress, savez-vous que la bibliothérapie jeunesse peut vous être d’un grand secours ? Guérir l’anxiété d’un enfant par les livres, est-ce vraiment possible, me direz-vous ? La recherche a bel et bien mis à jour les effets des livres dans la lutte contre l’angoisse des petits et des grands. C’est ainsi que la lecture jeunesse peut être un remède efficace pour lutter contre le stress des enfants. Vous allez voir, c’est bluffant ! Apaiser son enfant grâce aux livres est tout à fait réaliste. Voici un petit tour d’horizon des études et expérimentations sur la bibliothérapie et les enfants stressés

 

La bibliothérapie jeunesse pour apprendre à gérer ses émotions

Les troubles anxieux infantiles en nette augmentation 

C’est indéniable : l’état de santé physique des enfants dans le monde s’améliore. En revanche, l’anxiété et l’angoisse les touchent de plus en plus, notamment dans les pays occidentaux.

C’est en tout cas ce qu’a révélé l’étude de la revue Child and Adolescent Psychiatry and Mental Health publiée en 2018. Je vous l’accorde, ce constat fait froid dans le dos : les petits sont de plus en plus sujets au stress, voire à une angoisse existentielle. Pire, le Professeur Marie-Rose Moro, cheffe de service de la Maison de Solenn, maison des adolescents de Cochin à Paris, observe une augmentation du passage à l’acte suicidaire avant l’âge de 11 ans.

Les troubles du comportement représentent une part importante de la souffrance de l’enfant. Or ces enfants impulsifs ou encore qui ne savent pas gérer leurs émotions et ne peuvent pas se contrôler subissent souvent la double peine. Ils vont mal et le plus souvent on les voit comme des enfants mal élevés et non pas comme des enfants en souffrance. explique d’ailleurs dans le même article le Professeur Bruno Falissard, pédopsychiatre et directeur du Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations à l’hôpital Paul-Brousse à Villejuif.

Alors, comment faire face à un constat aussi accablant ? Vous allez le découvrir, la lecture peut être d’une aide précieuse.

 

Les bienfaits de la bibliothérapie pour les enfants anxieux

 

La bibliothérapie : lire pour soulager les angoisses infantiles

La bibliothérapie est le recours aux livres comme outil thérapeutique ou de mieux-être. Par ce biais, acquérir une meilleure connaissance de soi grâce à la lecture est possible.  

Elle repose sur 3 principes fondamentaux : 

  • L’identification : le jeune lecteur se projette dans le livre et se reconnaît, par exemple, dans le héros du récit.
  • L’engagement émotionnel : transporté dans l’histoire, il ressent alors les émotions du personnage. Il est touché personnellement.
  • L’intégration : l’enfant établit ensuite une passerelle entre son vécu et ce que raconte le livre. Il a alors la possibilité d’utiliser les stratégies employées par le personnage pour se défaire d’une situation difficile.

Ainsi, lire, c’est guérir potentiellement. Les livres qui font du bien à l’enfant génèrent chez lui des pensées aidantes

En outre, l’activité de lecture dès la petite enfance permet aux jeunes angoissés :

  • de s’apercevoir qu’ils ne sont pas seuls à avoir des émotions négatives ; 
  • de découvrir qu’ils ont eux aussi des facultés d’adaptation ;
  • de maîtriser leurs capacités émotionnelles pour se libérer de leurs angoisses.

 

Soigner les enfants par les livres : des avantages indéniables

Le traitement par la bibliothérapie jeunesse bénéficie en plus d’atouts indiscutables. En effet, la thérapeutique par les livres est sans effets secondaires lorsqu’elle est bien pratiquée. Ne croyez-vous pas que cela a le mérite d’être essayé avant d’avoir recours à un traitement médicamenteux ? 

Autre avantage, elle est peu onéreuse car elle nécessite peu de moyens. Cependant, dans certains cas lourds, l’accompagnement médical reste nécessaire et le travail du bibliothérapeute doit se faire en complément d’une prise en charge psychologique.

Enfin, votre enfant instaure un rapport très intimiste avec le livre.

 

Soigner les enfants par les livres

 

Un album de jeunesse, une BD, un roman peuvent calmer l’anxiété et redonner confiance à un enfant, qu’il souffre de peurs infantiles bénignes, ou qu’il soit sujet à des symptômes plus sévères. 

Alors oui, la lecture peut aider les enfants à se sentir mieux ! 

Vous êtes encore sceptique ? Alors, lisez ce qui va suivre. Les expérimentations prouvant les bienfaits de la bibliothérapie sur l’anxiété des petits sont éloquentes.

 

Bibliothérapie et enfants stressés : des effets soulignés par des études et expérimentations 

Un essai bibliothérapeutique probant auprès d’enfants atteints de troubles anxieux

En 2013, un programme québécois mené par Jean Gervais, spécialiste en psychologie de l’enfant, a mis en valeur l’apport de la bibliothérapie chez 46 enfants de 9 à 12 ans souffrant d’une importante anxiété. Durant 9 mois, ces enfants angoissés ont participé à des ateliers de bibliothérapie. Le thérapeute confrontait le groupe à une histoire différente lors de chaque séance. La lecture était suivie d’une discussion : chacun donnait son avis et partageait ses émotions. Les petits prenaient peu à peu conscience des tactiques employées par les héros littéraires. Le résultat ? Le psychoéducateur de l’Université du Québec a observé une nette amélioration comportementale de ses petits patients face aux situations anxiogènes de la vie courante. Il a ainsi montré que la diminution du stress des enfants par le livre s’avère être une thérapeutique puissante.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qu'est-ce que la bibliothérapie : définition, pratique, bienfaits

La bibliothérapie : trouver des stratégies efficaces pour gérer ses émotions

Mais comment la bibliothérapie agit-elle ? Elle aide l’enfant à surmonter les changements auxquels il doit faire face. Elle lui permet ainsi d’accepter la réalité et d’avoir une meilleure estime de soi. C’est ce qu’explique Zaro Babarro Vélez, de l’Université du Pays basque, dans un article publié dans Enfermeria Global. 

 

bibliotherapie jeunesse contre les troubles anxieux de l'enfant

 

Des programmes littéraires de prévention contre le stress infantile

Pour lutter contre le stress à l’aide des livres, de nombreux chercheurs recommandent d’introduire des livres de jeunesse à visée bibliothérapeutique dans les lieux de lecture. C’est le cas par exemple dans la publication scientifique “Assessing Bibliotherapy Elements in Malaysian Children’s Literature” qui concerne les enfants malaysiens.

C’est aussi ce que préconise le journal Scientific Research dans un article au sujet des petits nigériens. La littérature jeunesse pourrait être un moyen simple d’aider ces enfants qui ont connu des situations ultra-anxiogènes.

Todd Fries, quant à lui, s’est penché sur l’apport de la bibliothérapie afin de limiter l’anxiété des enfants placés ou adoptés. Il a écrit le livre “A new home for Finaloo”, téléchargeable ici. Cet album sert de point d’appui aux familles d’accueil ou aux thérapeutes, afin de diminuer les angoisses infantiles des petits qui font face à cette situation. 

 

Un pédiatre qui croit aux bienfaits de la bibliothérapie

Rocco Saldutti, pédiatre italien à Acquaviva delle Fonti dans la région des Pouilles, s’est mis à lire des grands chefs d’oeuvre à ses petits patients, dans une version simplifiée bien évidemment. Cet amoureux de la littérature est en effet persuadé du bien-fondé de la lecture. Les écrits de Shakespeare, par exemple, donnent selon lui des pistes sur le thème de la jalousie. Il a donc instauré deux fois par semaine des séances de lecture avec ses petits protégés. Il les aide ainsi à s’adapter au monde en leur donnant une réponse littéraire. Et cela fonctionne !

 

Le pouvoir réparateur des livres sur les adolescents

En 2009 déjà, Pierre-André Bonnet avait testé les bienfaits de la bibliothérapie sur 341 jeunes à risque de dépression grave. Ses conclusions montraient une réduction des symptômes dépressifs après 6 mois de traitement littéraire.  

Une étude plus récente, publiée en 2017 dans le journal Neuropsychiatric Disease and Treatment, a aussi mis en avant les bénéfices de la bibliothérapie durant l’adolescence. Elle souligne surtout la diminution importante des signes dépressifs après un tel traitement. 

Dans cette optique, des professeurs documentalistes se sont formés à la bibliothérapie jeunesse afin d’améliorer le mieux-être de collégiens par la littérature. Armelle Cendo et Nora Nagi-Amelin ont par exemple imaginé le projet de bibliothérapie “Lire délivre”. Pour ce faire, elles sélectionnent des thèmes en rapport avec le questionnement des élèves. Puis elles leur proposent une lecture à voix haute suivie d’un moment de partage. Les livres sont aussi librement accessibles aux collégiens qui, s’ils le souhaitent, peuvent émettre leur avis par écrit. 

 

Effets de la lecture sur les adolescents

 

La bibliothérapie jeunesse en automédication : un outil thérapeutique efficace ?

Vous l’avez compris, le pouvoir de la bibliothérapie sur le stress des enfants est une piste plus qu’intéressante. Encore faut-il l’utiliser à bon escient !

Une équipe de chercheurs canadiens a étudié un ensemble d’enfants souffrant d’anxiété et divisé en trois groupes : un groupe suivant un traitement classique, un groupe bénéficiant de bibliothérapie avec l’aide des parents mais sans thérapeute et un groupe “sur liste d’attente” sans aucune aide. Les enfants bénéficiant de la bibliothérapie ont été 15% de plus à guérir que ceux sans traitement. Mais la bibliothérapie s’est avérée moins efficace que le traitement classique.

Une chose est sûre : sans thérapeute, cette pratique demande aux parents un engagement certain. Dans le cas inverse, son efficacité est mise à mal. Il ne suffit pas de proposer un album de jeunesse à son enfant pour faire de la bibliothérapie !  

 

Consulter un bibliothérapeute ?

Le recours à un bibliothérapeute peut être une solution innovante pour prendre soin de votre enfant, éventuellement complémentaire une psychothérapie ou un autre traitement classique.

Le bibliothérapeute commence par écouter, puis il propose à son patient une lecture appropriée pour l’aider à dénouer la situation anxiogène. Bien évidemment, il accompagne l’enfant tout au long de ce processus bibliothérapeutique. Au final, il l’aide à sortir d’une situation difficile par ses propres moyens. Il est donc votre plus grand allié pour aider votre enfant à surmonter son stress. Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté, pourquoi ne pas consulter ce praticien plutôt que de pratiquer la bibliothérapie seul auprès de votre enfant ? 

Les livres ne sont malheureusement pas encore remboursés par les assurances sociales. Pourtant, les effets de la bibliothérapie sur le stress des enfants ont été prouvés. L’automédication littéraire est une piste, mais le bibliothérapeute est là pour vous fournir une prescription et un accompagnement sur-mesure.

Pour en savoir plus sur la bibliothérapie jeunesse, vous pouvez également écouter l’interview d’Aurélie Louvel sur ce sujet !

 

Partager l'article :