Wouah, déjà le 27e épisode de “C’est lundi, que lisez-vous” ! Plein d’idées de lecture à portée de souris… Pour retrouver les 26 autres épisodes, c’est ici : tous les “C’est lundi”.

Cette fois-ci, c’est un épisode “spécial romans graphiques” ! En effet, j’en ai acheté toute une série pour ma bibliothèque et j’avais envie de les partager avec vous… Si vous voulez en savoir plus sur les romans graphiques et la différence avec une BD, vous pouvez aller lire cet article-là !

Mais revenons à notre “C’est lundi…”

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books. Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons ! C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu les semaines passées ?

Voilà un premier titre sur un sujet dont on parle de plus en plus, et c’est tant mieux ! Un des apports des romans graphiques, pour moi, c’est le fait de parler de sujets importants, parfois graves, parfois tristes, parfois dérangeants, sous une forme attractive puisqu’illustrée et scénarisée. C’est l’occasion de mieux comprendre la réalité d’autres humains qui traversent des choses qui nous sont inconnues mais qu’il est important de connaître pour pouvoir mieux accueillir leur différence et leur vécu.

“Appelez-moi Nathan” de Catherine Castro est un volume qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui s’est toujours sentie garçon… Oui, la transidentité est un sujet encore tabou, souvent mal compris, et qui pourtant est une réalité douloureuse pour les personnes qui ne peuvent pas vivre selon le genre auquel ils se sentent appartenir.

Résumé : Lila s’est toujours sentie garçon dans un corps de fille. Lorsqu’on est petit, on peut faire semblant qu’on est “autre”, passe encore. Mais lorsque la puberté surgit, impossible d’ignorer ces seins qui poussent, ce corps qui change inexorablement et dans la “mauvaise” direction. Mal dans sa peau, Lila pique de grosses colères, se fait du mal, sans savoir pourquoi elle se sent si peu à sa place. Au fil d’un chemin semé d’embûches, finalement soutenue par ses parents, elle devient petit à petit Nathan, au rythme des injections de testostérone. Reste encore à se faire une juste place dans ce monde qui doit accepter Nathan pour ce qu’il est, un jeune homme bien dans ses baskets. Avec sensibilité et finesse, l’auteure nous fait découvrir ce parcours atypique, basé sur une histoire vraie.

 

Deuxième titre, deuxième sujet dont on parle beaucoup… Vous avez sûrement entendu le terme “pervers narcissique” à toutes les sauces, mais connaissez-vous vraiment la réalité de la manipulation au sein du couple ? Que vivent les victimes de manipulateurs ? Comment se sortir d’une telle situation qui nous plonge dans un abîme de souffrance et de dévalorisation de soi ? “Tant pis pour l’amour, ou comment j’ai survécu à un manipulateur” de Sophie Lambda nous aide à y voir plus clair. Si vous désirez en savoir plus, je vous invite également à lire mon résumé d’un livre sur la perversion narcissique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Interview de Caroline Frisou, auteure des "4 sagesses indiennes" (8e épisode du podcast)

Résumé : Ici, l’auteure raconte sa propre histoire : comment le mec de sa vie est devenu un horrible personnage qui lui a fait vivre l’enfer. Oui, un amoureux tout frais tout nouveau peut soudainement changer de visage et se révéler être un manipulateur de première. Atteignant sa victime en plein coeur, il la pousse à douter d’elle-même, jusqu’à lui faire perdre toute confiance en elle. Quand l’entourage de Sophie continue à voir dans cet homme le petit ami parfait, il lui faudra l’aide d’une autre de ses victimes pour l’aider à déchirer le voile. Cette BD est un témoignage mais aussi un outil de prévention et d’éducation. Les presque cent dernières pages sont consacrées à des explications théoriques mais illustrées pour clarifier les mécanismes de la manipulation…

 

Alors oui, vous allez me dire, Aline, c’est pas très gai cette sélection de romans graphiques !!! Je sais, voilà encore un sujet grave et triste… Mais c’est là toute l’importance de ces livres : nous parler de choses intimes et douloureuses de manière la plus douce et la plus poétique possible… Voilà donc “Septième étage” de Asa Grennwall, un roman graphique sur la violence conjugale :

Résumé : Asa, jeune femme fraîchement débarquée de sa campagne, sent que ces nouvelles études dans une école d’art vont lui permette de s’émanciper. Et quand le charmant Nils se met à la draguer, elle n’en revient pas qu’il s’intéresse à elle ! Enfin, elle se retrouve en couple et peut s’appuyer sur un homme. Mais celui-ci commence à avoir des réactions étranges… Des accès de colère provoqués par de petites choses qui semblent pourtant anodines… Alors, petit à petit, elle modifie son comportement pour correspondre à ce que veut Nils. Elle s’efface pour laisser place à une gentille Asa qui ne fait rien de travers. Et pourtant les colères de Nils se font de plus en plus violentes. Où se trouve la limite du tolérable ? Qu’accepte-on par amour ? Il faudra bien que, finalement, Asa dise stop pour sauver sa peau.

 

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

Je lis “Je suis grosse” de Marina K. Encore un sujet sensible traité avec beaucoup de finesse…

Résumé : L’auteure y raconte, avec humour mais aussi dureté, sa propre expérience de personne enveloppée. Le rapport à son corps, difficile, les conseils mal avisés de ses proches, les remarques désobligeantes des médecins par exemple, bref, le quotidien lorsqu’on est en surpoids. Dans un style graphique très épuré, en noir et blanc, elle pose sur le papier des émotions et des réflexions, sans autre but semble-t-il que celui de les exprimer.

 

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

Dans un tout autre registre, mais toujours dans un but de témoignage, le troisième tome de “L’odyssée d’Hakim” est paru, par Fabien Toulmé.

Malgré les trois tomes, acquis au fil de leur parution pour ma bibliothèque, je n’en ai encore ouvert aucun… C’est donc l’heure de me mettre à cette série qui décrit le parcours de Hakim, Syrien, migrant en voyage vers une vie meilleure.

 

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Quelles lectures avez-vous prévues pour cet hiver ? Partagez vos idées dans les commentaires 🙂 Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

 

 

ut adipiscing efficitur. justo porta. Donec mattis dolor.