C’est lundi ! Donc, nouvel épisode de “C’est lundi, que lisez-vous”

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books.

Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons !

C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Dans le dernier épisode, je vous annonçais la lecture du roman “A l’instant même où l’on bouge” de Vera Seret.

Cette lecture s’est déroulée en deux temps. J’ai commencé le livre sans accrocher à l’écriture. Non pas qu’elle ne soit pas belle, au contraire c’est très poétique. Mais il m’a fallu un temps d’adaptation à la plume de Vera Seret, au point de devoir relire certaines phrases plusieurs fois pour être sûre de bien en saisir le sens…. J’avais besoin de plus de légèreté et je suis donc passée à un autre livre, le temps d’une parenthèse. Revenant à Vera Seret, j’ai ensuite eu plus de facilité à la lire. Peut-être aussi parce que le récit devient moins sombre au fil des pages et qu’on voit l’espoir poindre sur le chemin de l’héroïne.

Finalement, ce récit m’a beaucoup plus, malgré la dureté de certains passages, notamment concernant l’enfance du personnage principal. Plein de lumière et de résilience, il illustre la manière dont on peut se relever des tréfonds, même lorsque tout espoir semble envolé.

Résumé : Véronique a une passion, la danse. Après une rupture amoureuse, elle perd tout : le studio de danse créé avec son ex et son estime d’elle-même. Elle s’enfonce dans l’anorexie et la dépression, alors que les souvenirs de son enfance violente refont surface, entre un père colérique et une mère victime. Grâce à la rencontre d’une psy bienveillante et la chaleur humaine qu’elle redécouvre autour d’elle, elle remonte la pente petit à petit et retrouve le plaisir du mouvement.

Comme annoncé, j’ai également terminé “La force des introvertis” de Laurie Hawkes, qui fait l’objet de mon résumé de livre du mois de mai : pour lire ce résumé très complet, cliquez ici !

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  C'est lundi, que lisez-vous ? #11

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

Une amie m’a prêté ce livre en me disant, “Tu verras, c’est sympa !” : “Seper héro” par Marine Barnérias.

Une sorte de “Mange, prie, aime” version française, écrite par une jeune femme qui apprend qu’elle a la sclérose en plaque. C’est effectivement sympathique, dynamique, Marine est attachante, mais… bémol pour l’écriture. Le style est assez inégal, à la limite du langage parlé, parfois redondant. Certains passages sont agréables, d’autres nous amènent à nous demander si le manuscrit a vraiment été relu ! J’ai du plaisir à le lire car l’expérience et l’aventure sont belles, mais le plaisir aurait été décuplé si le livre avait été plus court et mieux écrit.

A faire lire à de jeunes personnes touchées par la maladie, coup de boost garanti !

Résumé : Marine est une jeune femme extravertie et hyperactive de 21 ans, jetée corps et âme dans ses études et une multitude de projets. Son monde s’écroule quand elle commence à perdre la vue : le diagnostic est posé, sclérose en plaque. D’abord abattue, Marine décide de tout lâcher pour partir faire le voyage dont elle rêve afin de se retrouver. Ou plutôt de renouer avec son corps, son esprit et son âme. Trois buts pour trois pays : elle met son corps à l’épreuve en traversant la Nouvelle Zélande à pied et en auto-stop, elle s’engage sur le chemin de la connaissance de son esprit dans les monastères de Birmanie, et enfin elle tente de trouver son âme dans les grands espaces de la Mongolie.

3. Que vais-je lire ensuite ?

“Une rose et un balai : petit traité de sagesse d’un balayeur de rue” de Michel Simonet.

Michel Simonet est… balayeur de rue, eh oui ! Et dans la jolie ville de Fribourg en Suisse. Dans ce livre, il raconte son quotidien avec humour et poésie. Tentant, non ? Je vous en dirai plus dans le prochain épisode !

 

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ?

 

Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

Partager l'article :