C’est lundi ! Donc, nouvel épisode de “C’est lundi, que lisez-vous”

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un rendez-vous inspiré de “It’s Monday, What are you reading ?” du blog One Person’s Journey Through a World of Books.

Chaque lundi, quelques dizaines de blogueurs répondent à trois questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Actuellement, les articles de tous les blogueurs participant à ce mouvement sont récapitulés sur le blog I Believe in Pixie Dust. C’est l’occasion de découvrir des personnes et des livres de tous horizons !

C’est parti :

 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Contrairement à ce que je vous avais annoncé avant mon départ en vacances, je n’ai pas lu les petits livres de la collection “Les petits collectors” de chez Marabout… Ils sont bien partis avec moi à destination de la Mongolie, mais je me suis laissée happer par deux autres livres qui ont occupé tout mon temps de lecture !

Commençons par “Le dimanche des mères” de Graham Swift. Un livre que j’avais reçu dans le cadre de mon année d’abonnement “livre surprise” dans une librairie proche de chez moi : un livre inconnu m’était livré chaque mois, bien souvent un titre que je n’aurais pas choisi de moi-même… C’était le cas de celui-ci que j’ai pris avec moi dans l’avion avec l’idée de le laisser sur place une fois lu, histoire d’alléger les bagages.

Et finalement ? Il est rentré avec moi ! J’ai beaucoup aimé cette histoire, très différente de mes dernières lectures. Très dépaysante aussi, tant par son cadre géographique qu’historique. Les longues attentes dans les aéroports sont passées très vite grâce à ce court roman.

Résumé : Dans l’Angleterre des années 20, Jane, petite bonne au service d’une riche famille dont il ne reste plus que les parents, s’apprête à profiter du “dimanche des mères”, le jour de l’année où les domestiques ont congé pour rendre visite à leur famille. Orpheline, Jane n’a pas de mère qui l’attend mais un amant, Paul, fils de la famille du manoir voisin, qui s’arrange pour la faire entrer chez lui une fois ses parents partis. Cette journée d’amour s’annonce comme leur dernière puisque Paul doit épouser une fille de son rang. Un événement tragique bouleversera tous les plans de Jane qui verra son destin prendre une tournure inattendue. Le récit tourne autour de cette journée en revenant sur divers moments de divers points de vue, y compris de celui de la Jane âgée. Sans vous dévoiler l’intrigue, on comprend qu’elle est finalement devenue écrivaine à succès, elle, la petite bonne orpheline qui aimait lire ! Si certaines critiques trouvent ce récit trop lent, j’ai personnellement apprécié les descriptions délicates, la langueur de cette matinée ensoleillée pas comme les autres, la surprise de la tragédie qui se joue cet après-midi là et qui prend tous les protagonistes par surprise. Une sympathique découverte pour un livre dont je n’attendais pas grand chose !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 livres qui ont changé ma vie

 

 

2. Que suis-je entrain de lire en ce moment ?

Durant mon séjour en Mongolie, passé à marcher dans des étendues sauvages, j’avais envie de lire un récit au sujet voisin, qui ne me fasse pas sortir de l’ambiance du voyage.

Ayant commencé à arpenter le premier quart du GR5 l’été dernier, j’ai tout de suite été intriguée par “La traversée des Alpes : essai d’histoire marchée” de Antoine de Baecque, livre déniché dans une belle librairie de Strasbourg. Et je ne suis pas déçue ! Dans ce volume conséquent de 550 pages, l’auteur alterne récit personnel et études historiques. Résultat : les considérations historiques, qui peuvent parfois être longues, sont rendues plus digestes par les chapitres de récit. Et ce récit est rendu bien plus intéressant et enrichissant grâce aux chapitres informatifs déroulant l’histoire de la randonnée et du GR5.

Résumé :  Antoine de Baecque part pour la Grande traversée des Alpes, le GR5 du Léman à la Méditerranée, en septembre 2009. C’est un défi personnel qu’il nous raconte étape par étape : l’itinéraire, les paysages, ses ressentis personnels, les bobos, et tout ce qui fait les joies de ce genre d’expérience où on repousse ses limites. Mais ce récit est également l’occasion d’une recherche historique sur le développement de la randonnée en France et dans les Alpes, l’évolution de cette pratique au fil des siècles, son impact sociologique, géographique, l’invention et la mise en place des fameux GR, les grandes figures de cette aventure, etc. Beaucoup d’informations très intéressantes, parfois un peu longues, qui éclairent le pourquoi et le comment de l’existence de cette pratique sportive qu’est la randonnée chez nous en Europe, alors qu’elle est totalement absente dans d’autres parties du monde (au hasard, en Mongolie par exemple où j’ai justement été marcher !). Un livre important à mes yeux pour les amoureux de la rando qui aimeraient mieux comprendre le contexte dans lequel ils s’insèrent.

 

 

3. Que vais-je lire ensuite ?

Je vais attaquer un livre que ma maman m’a mis dans les mains en disant “Lis-le mais je dois le rendre à la bibliothèque” 🙂 Autant dire que je vais le faire passer avant les dizaines d’autres livres qui s’empilent à côté de mon lit ! Je vais donc lire “L’Italienne” de Sylviane Roche et Marie-Rose de Donno.

L’histoire vraie d’une femme qui en aborde une autre pour qu’elle écrive son histoire… Apparemment c’est passionnant, je me réjouis !

 

 

Et vous ?

Que lisez-vous en ce moment ? Partagez vos lecture dans les commentaires 🙂

 

Retrouvez l’épisode précédent de “C’est lundi…” en cliquant ici.

 

Partager l'article :